Ian Rankin lègue sa correspondance avec JK Rowling

Clément Solym - 24.05.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - ian rankin archives - j k rowling - edimbourg


L’auteur écossais Ian Rankin a fait don d’une partie de sa correspondance à la National Library of Scotland (la Bibliothèque nationale écossaise). Y figurent des lettres d’autres auteurs écossais illustres, à savoir JK Rowling, Val McDermid et Iain Banks. C’est un déménagement vers un appartement plus petit qui en partie aurait encouragé l’auteur de polars à léguer 50 boîtes de manuscrits et de correspondance. Soit plus de 45 années d’une carrière littéraire couronnée de succès. 

Une vue de la ville d'Edimbourg. 
(Image parFabio Wanderley de Pixabay)

Parmi les archives concernées, la bibliothèque récupère le manuscrit original du premier roman de la série de l’inspecteur Rebus, Knots and Crosses (Noeuds et croix) paru en 1987. Un roman écrit par Rankin alors qu’il était encore élève de troisième cycle à l’université d’Edimbourg, dans la même bibliothèque que celle qui accueille désormais le manuscrit. Certaines parties de l’intrigue y sont d’ailleurs situées. Ce lien avec l’institution explique aussi le don.

Rankin a déclaré : « Je me rappelle que lors de ma première semaine en tant que doctorant, on nous a fait visiter la National Library of Scotland, y compris les sous-sols. (…) La bibliothèque est comme une amie depuis, donc il me semble approprié, en plus d’être un honneur et une grande joie, que mes archives soient accueillies de manière permanente ici ». 

Pour exploiter au mieux les documents, la bibliothèque va embaucher un curateur payé par l’auteur et qui sera chargé de passer l’ensemble en revue (soit un peu plus de six mètres de rayonnage), avec en tête l’idée de faire une exposition consacrée à l’auteur l’année prochaine. 

Outre les lettres et les manuscrits des romans, Rankin a donné le script pour une sitcom qui se déroulait dans un supermarché, écrit avant que ses romans ne rencontrent le succès. Lui-même avait oublié l’existence du texte. « Je ne sais même pas si je l’ai envoyé à la BBC ou ITV. J’ai aussi retrouvé le script d’une série dramatique mettant en scène un policier infiltré enquêtant sur le trafic de drogue à Londres. »

La bibliothèque n’est peut-être pas au bout de ses surprises : dans le lot on trouve aussi des disquettes dont Rankin ignore le contenu faute de pouvoir les lire… 

via the Scotsman et the Scotsman


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.