Identité : Le Québec veut son domaine internet en .qc

Clément Solym - 16.04.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Québec - domaine - internet


La pétition circule sur le net depuis hier : les indépendantistes du Parti québécois souhaitent que le Québec, à l'image de la Catalogne, qui, depuis 2006, dispose de son extension pour internet en « .CAT » (pour Catalunya), bénéficie également du nom de domaine en « .QC ». Nombre d'autres extensions, définissant une identité linguistique ad minima, voire culturelle plus généralement existe, comme pour la Bretagne, ou plus globalement pour la Réunion ou la Guyane.

« Faisant fonds sur le précédent de la Catalogne, le temps est venu de revendiquer pour les Québécois et les Québécoises le droit d'avoir une identité propre et une présence visible sur la Toile. L'Opération POINT-QC vise à formuler une telle revendication », lit-on sur le site.


En s'adressant à l'autorité suprême dans le domaine, l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers, organisation à but non lucratif qui gère les noms de domaine), la Belle Province escompte bien obtenir gain de cause. Pour l'heure, tout site disposant de l'extension .QC est immédiatement suivie de .ça. Une impossible affirmation de l'identité culturelle de l'État selon les indépendantistes.

« Attendu que le Québec forme une nation et que ce statut de nation a été reconnu par le Parlement et le gouvernement du Canada [...] les Québécoises et les Québécois devraient pouvoir se doter d’une identité propre et d’une présence visible sur la Toile », ajoute la pétition.

Pour le député Daniel Turp, « le précédent de la Catalogne m'incite à croire que les Québécois peuvent aussi réussir à obtenir leur identité propre et une présence visible sur la toile ».