Inscription en fac : de 2,5 à 5 % d'augmentation des frais pour 2008

Clément Solym - 03.07.2008

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - universite - frais - inscription


D'un côté, leur session de rattrapage est en cours de sérieuses discussions et de modifications. Cette mesure ne toucherait cependant que 40 % des universités qui n'ont pas encore opéré le basculement de la session de rattrapage de septembre à juin. Les étudiants sont décidément au centre de toutes les attentions.

Après la hausse de 2007 évaluée à 1,7 %, et de 4,9 % globalement sur 2006, cette année, les frais sont fixés à 169 € pour les trois premières années (anciennement DEUG 1 & 2, et Licence), soit 2,5 % de majoration, 226 € pour le Master 1 & 2 et enfin 342 € pour les aspirants au doctorat, soit 5 %. Une autre manière pour le ministère d'endiguer le flot d'absentéisme auquel font face les universités ?

Augmenter, certes, mais scrupuleusement

Mme Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur a également ajouté dans un communiqué qu'elle avait « donné instruction aux recteurs chanceliers des universités de veiller scrupuleusement au respect de la législation en matière de fixation des droits d'inscription par les universités ». En effet, des suppléments sont régulièrement ajoutés par des établissements peu consciencieux.

Cette augmentation sera à mettre en parallèle avec les nouveaux modes de calcul pour l'attribution des bourses étudiantes. Nous apprenions en avril dernier, selon des chiffres de l'Unef, que 2.000 étudiants boursiers sur 700.000 constateront une baisse de leur bourse universitaire à la rentrée prochaine. Et 2.000 de plus se verront simplement supprimer ladite bourse.