Interdiction de bannir un livre de l'école (surtout sans l'avoir lu)

Clément Solym - 20.01.2009

Patrimoine et éducation - A l'international - interdiction - bannir - livre


Minuit dans le jardin du Bien et du Mal, a été édité en 1994, et la Beulah School Board (dans le Dakota du Nord, USA) a pourtant tout tenté, durant de longues journées de discussion pour que le livre soit banni des rayons de la bibliothèque de l'établissement. Il l'aura été, durant quatre jours, suite à une plainte de deux parents qui estimaient inappropriée cette lecture pour leur fils.

Et dans leur tentative d'instaurer leur propre univers Farenheit 451, ils auront échoué. Le directeur, Rob Lech, a remis les trois exemplaires à des élèves, qui sont allés les poser sagement sur les étagères et tout est rentré dans l'ordre.

« Nous savons que c'est un livre sombre, sinistre, mais parfois le monde est lui aussi sombre et sinistre », a-t-il déclaré. Choisi par une bibliothécaire scolaire tout spécialement, l'intéressée s'est expliqué sur cet ouvrage. Elle trouvait préférable que les enfants lisent Minuit, plutôt que de « regarder la télévision, où il n'y a pas de place pour l'imagination ».

Mais pour les parents, c'est toujours une mauvaise solution. La sagesse du Conseil scolaire a tout de même su, estime une employée de l'école, Olivia O'Quinne, que « l'interdiction d'un livre favorise l'ignorance ». Et elle a invité tous les parents présents à se pencher sur cette lecture, s'ils le souhaitaient.

L'histoire ne dit pas combien l'ont alors emprunté...

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.