Internet remplacera l'université en 2015 selon Bill Gates

Clément Solym - 09.08.2010

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - gates - université - internet


Internet va supplanter l’enseignement supérieur. Une curieuse prédiction mais qui a l’honneur de provenir de Bill Gates, invité d’une conférence organisée par Techonomy vendredi dernier.

Lors de la rencontre des différents acteurs tant du monde économique que des innovations technologiques, Bill Gates a partagé une analyse à court terme stupéfiante. Prenant en compte la cherté du système universitaire américaine, et le développement du partage du savoir par le biais d’internet, le fondateur de Microsoft a estimé que le web supplanterait les autres méthodes d’apprentissages d’ici 5 ans.

Si internet seul peut faire chuter les frais des grandes universités, jusqu’à plusieurs dizaines de milliers de dollars, les internautes auront accès « au meilleur des conférences mondiales » pour un résultat qui « sera mieux que n’importe quelle université », a expliqué le richissime homme d’affaires. L’effet serait accéléré par la disponibilité toujours plus grande des nouvelles technologies de communications et la diffusion toujours plus large de l’enseignement de pointe.


Inventeur de la micro-informatique avec ses rivaux Wozniak et Jobs, Gates avait crée la surprise en annonçant le lancement de sa fondation, pour renoncer du même coup à tirer profits des activités de Microsoft.

La Melinda & Bill Gates Foundation se consacre depuis lors à la prévention du virus du Sida, à l’alphabétisation et à la diffusion de la micro-informatique dans les pays du sud. Avec une centaine de milliards de $ injectée dans ses finances, la fondation a déjà permis la vaccination de 55 millions d’enfants. De son côté, un ancien responsable d'Amazon expérimente une nouvelle forme d'alphabétisation grâce à des lecteurs numériques auprès d'enfants ghanéens.

En juin dernier, Bill Gates et Warren Buffett, respectivement deuxième et troisième plus grande fortune du monde, avaient enjoint d’autres milliardaires de céder la moitié de leur patrimoine financier à des actions caritatives. Jeudi 5 août, 40 d’entre eux avaient répondu présents à l’appel. Parmi eux, le maire de New York Michael Bloomberg, George Lucas et le fondateur de CNN Ted Turner.

La vidéo de l'intervention, en anglais.