Japon : une partie perdue du “premier roman du monde” retrouvée

Antoine Oury - 15.10.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - premier roman monde - roman Japon - The Tale of Genji


Le Dit du Genji, aussi désigné comme le Conte du Genji, ou Roman de Genji, reste considéré comme le « premier roman du monde », mettant en scène un prince impérial du Xe siècle. Le poète japonais Teika en a retranscrit la version parvenue jusqu'à nous, et un manuscrit du cinquième chapitre du récit vient d'être retrouvé au sein d'une maison tokyoïte. 

Détail d'une scène illustrée du Dit du Genji, manuscrit réalisé vers 1130


Le Dit du Genji a été signé par une femme identifiée comme Murasaki Shikibu, dame de la cour de Heian, au service de l'impératrice Shōshi : 2000 pages, 54 chapitres, son œuvre littéraire est considérée comme l'une des plus importantes de l'histoire japonaise. La version originale du récit a cependant été perdue, avec les manuscrits de Shikibu.
 

Mais, si cette fresque a pu parvenir jusqu'à nous, c'est par le travail de copie du poète Fujiwara no Teika, qui s'était lancé dans une retranscription du Dit du Genji : sur les 54 chapitres de sa version, seuls 4 chapitres, manuscrits, ont été retrouvés. Jusqu'à aujourd'hui : des chercheurs de la fondation Reizeike Shiguretei Bunko ont annoncé l'authentification d'un document qui n'est autre qu'un cinquième chapitre de la version de Teika.

La comparaison avec les autres manuscrits de Teika connus a permis d'authentifier ce nouveau chapitre, une découverte sans précédent pour les historiens japonais de la fondation.

Le document, qui remonte au XIIIe siècle, rejoint ainsi les quatre autres chapitres retranscrits par Teika, les manuscrits relatifs au Dit du Genji les plus vieux du monde. Le chapitre a été retrouvé au domicile de Motofuyu Okochi, descendant d'un ancien seigneur féodal : il était conservé dans un grand coffre, à l'abri de l'humidité, de la lumière et des dégradations.

La famille Okochi est en possession du document depuis 1743, et ses membres ont eux-mêmes demandé une étude de ce petit trésor patrimonial, qui pourra désormais être étudié et décrypté par les chercheurs.

via The Asahi Shimbun



Commentaires
Vous pouvez découvrir le Dit du Genji dans la magnifique traduction de René Sieffert, la seule traduction intégrale en français publiée aujourd'hui, dans une édition illustrée près de 500 de peintures du XIIe au XVIIe qui accompagnent le roman scène par scène, chapitre par chapitre. Trois volumes de toute beauté. Aussi un livret d'accompagnement : "À la découverte du Dit du Genji" permet de suivre les personnages et les intrigues qui foisonnent tout au long du récit. Ces deux ouvrages sont disponibles aux Editions Diane de Selliers. Voir le site et écrire pour plus d'informations.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.