Jean-Louis Debré à la présidence du Conseil supérieur des archives

Antoine Oury - 07.03.2016

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Jean-Louis Debré archives - Conseil supérieur des archives - Debré Conseil supérieur président


Ancien président de l'Assemblée nationale (2002-2007) et du Conseil Constitutionnel (2007-2016), Jean-Louis Debré prend la présidence du Conseil supérieur des archives, à compter du 5 mars 2016, annonce le ministère de la Culture et de la Communication. Il aura pour mission d'améliorer la valorisation du patrimoine et des archives, ainsi que « l’accès aux sources de l’histoire pour tous les publics ».

 

Aurélie Filippetti et Jean-Louis Debré au Livre sur la Place

Aurélie Filippetti et Jean-Louis Debré au Livre sur la Place de Nancy en 2012

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Audrey Azoulay, ministre de la Culture, a nommé Jean-Louis Debré à la présidence du Conseil supérieur des archives avec un arrêté publié le 1er mars dernier. Le Conseil « est consulté sur la politique mise en œuvre en matière d'archives publiques et privées » par le ministère, explique la loi n° 2008-696 du 15 juillet 2008 relative aux archives.

 

Ainsi, le Conseil est constitué par différentes organisations relatives au patrimoine et aux archives. D'après les textes publiés à sa création en 1988, le Conseil doit se réunir une fois par an, mais il ne l'a visiblement pas fait en 2014 et 2015, si l'on en croit Wikipédia.

 

La présidence de Jean-Louis Debré sera donc l'occasion de relancer les débats : « La ministre saisira l’occasion de la prochaine réunion du Conseil supérieur des archives pour exprimer sa vision des archives et de leur rôle dans la cité », souligne le communiqué du ministère.

 

Sous sa conduite, le Conseil supérieur des archives sera le lieu de débats, d’échanges et de réflexions autour d’enjeux cruciaux que constituent pour notre société la conservation de sa mémoire à l’ère du numérique, l’accès aux sources de l’histoire pour tous les publics, ou encore la transmission d’un patrimoine commun. 

 

Que ce soit en matière d’enrichissement, de traitement ou de valorisation des archives publiques et privées, le Conseil supérieur des archives constituera l’interlocuteur et le soutien privilégié des Archives de France et de l’ensemble du réseau des services d’archives. Il s’agira pour le ministère de bâtir pour l’avenir, une politique des archives ambitieuse et novatrice. 

 

Jean-Louis Debré succède à Georgette Elgey, dont la ministre salue très chaleureusement le rôle moteur et éminent en faveur de la promotion des archives au sein du paysage culturel français.