JO de Vancouver : quelle place pour la langue française ?

Clément Solym - 16.02.2010

Patrimoine et éducation - Scolarité France - JO - Vancouver - langue


Le Canada est riche d’un bilinguisme qui se doit d’être représenté tout au long des Jeux Olympiques d’hiver à Vancouver. Et, pour ce qui est de la cérémonie d’ouverture, de nombreuses voix ont commencé à s’élever pour dénoncer un manque de représentation de la culture et de la langue françaises.

Mais, pour les représentants du comité d’organisation des JO de Vancouver (Covan), cette double culture a parfaitement été prise en compte. On pouvait la retrouver tant dans les effets visuels et les chorégraphiques que dans les prises de parole. Toutefois, ils se disent attentifs aux critiques sans faire savoir si la cérémonie de clôture du 28 février en tiendra compte.

James Moore, ministre d’Etat du Patrimoine et des Langues officielles s’est dit plutôt satisfait de la cérémonie d’ouverture, même s’il aurait aimé y voir « davantage de français », rapporte l’AFP. On pouvait cependant retrouver le chanteur Garou pour représenter la francophonie.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.