medias

Jules Verne en voyage au pays des enchères

Elodie Pinguet - 02.03.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Jules Verne vente - Île Mystérieuse - vente aux enchères


Le 1er mars, une vente aux enchères consacrée à Jules Verne était organisée à l’Hôtel Drouot par la maison Boisgirard-Antonini. C’est un exemplaire spécial de L’Île Mystérieuse qui a remporté la palme des enchères, avec une vente à 52 771 €.

 

Via le catalogue Boisgirard-Antonini

 

 

Les enchères ont surpassé les estimations mercredi après-midi à l’Hôtel Drouot. Au total, les ventes des 167 lots ont atteint les 425 000 €. Les amateurs de Jules Verne et les institutions étaient présents pour admirer et enchérir sur l’impressionnante collection d’Éric Weissenberg.

 

Au catalogue, on retrouvait quelques photos, des lettres, des dessins et un grand nombre d’ouvrages dans des éditions magnifiques et plusieurs langues, issus de la fameuse collection Les Voyages Extraordinaires, dont De la Terre à la Lune, et d'autres romans de l'écrivain.

 

C’est un exemplaire de L’Île Mystérieuse qui a capté toutes les attentions. Il s’agissait d’une édition originale, l’un des cinq cartonnages personnalisés connus. Estimé entre 30 000 et 40 000 €, il a été adjugé à 52 771 €.

 

Les institutions aussi ont acquis de beaux lots. La bibliothèque d’Amiens, par exemple, est repartie avec le troisième lot, un ensemble de lettres sur le mariage de Jules Verne. Quatre sont signées Jules Verne et une par Monsieur Deviane, père de sa future épouse. Les lettres sont adressées à Pierre Verne, le père du marié.

 

De son côté, la ville de Nantes est repartie avec plusieurs documents, dont une affiche du film Michel Strogoff de 1926, une affiche de la pièce de théâtre Le Tour du Monde en 80 jours par Adolphe Dennery et Jules Verne, ainsi que deux documents sur le Great Eastern.

 

Via Hôtel Drouot