Keep calm et réussis tes exams, sortir les jeunes de la pression scolaire

Camille Cornu - 05.02.2016

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - keep calm et réussis tes exams - audrey akoun isabelle pailleau - pédagogie positive


Non, souffrance n’égale pas réussite, surtout pas dans le domaine du développement personnel. Pour ce qui concerne la réussite scolaire, le système rend les choses moins simples, et, pourtant, les deux pourraient être conciliables, voire indissociables. Les psychologues Isabelle Pailleau et Audrey Akoun proposent une « pédagogie positive », pour éloigner les jeunes de la pression du système scolaire. 

 

Audrey Akoun et Isabelle Pailleau au Café Les Editeurs, fevrier 2016. 

 

 

La rigueur et le sérieux seraient les capacités les plus reconnues par notre système éducatif. Cette capacité à répéter docilement encore et encore les mêmes exercices en attendant que le cerveau veuille bien assimiler ce qu’il est censé retenir. Et certes cela peut être une méthode adaptée à certains. Mais pour les autres, la répétition d’un exercice en boucle sera aussi inefficace que de vouloir apprendre à un poisson à grimper aux arbres. À ce système uniformisant, nos deux psychologues vont défendre les capacités de chacun, et soutenir que se diriger vers ce que l’on aime faire est la seule clé de la réussite. Priorité à l’épanouissement, donc. Mais pas seulement, car il est ici vu comme une clé de réussite à part entière. 

 

Au « faire plus » (relire en boucle une leçon non sue jusqu’à épuisement plus que jusqu’à l’assimilation), elles opposent le « faire autrement ». Les chapitres : « mémoriser », « comprendre », « réfléchir » proposent aux jeunes de découvrir le fonctionnement de leur propre cerveau, afin de mieux savoir l’utiliser. Et de se trouver dans la foulée une méthode de travail adapté. Une bonne façon de reprendre confiance en soi si on pensait que de ne pas être adapté au système signifiait tout simplement être nul. Les collégiens, lycéens et étudiants (ou leurs parents pour les guider...) y apprendront donc que s’ils sont kinesthésiques, leur mémoire a besoin de mouvement : tentez donc de réciter vos leçons en marchant, dansant, « en mimant les situations ou en traçant des schémas dans l’air ». À l’inverse, les profils auditifs auront besoin d’entendre les leçons, les verbaux de se parler dans leur tête, etc.

 

Un des intérêts principaux de ce petit guide qui vient à la rescousse lorsque les profs ou les parents ne deviennent plus que des sources de décapitations potentielles est en effet de tout miser sur le concret, et de proposer des solutions directement applicables. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore le Mind Maping, le livre vous dirigera vers le logiciel X mind et vous apprendra à l’utiliser pour faire des « fiches » qui ressemblent à ça : 

 

MindMapGuidlines.svg
Nicoguaro, CC BY-SA 3.0

 

 

Que vous organiserez bien sûr d’une façon unique, adaptée à votre propre façon de mémoriser et d’apprendre. Et non, vous ne perdrez pas plus de temps qu’en vous contentant de lire vos leçons en boucle : le simple fait de réaliser ces petits schémas vous fera retenir les informations qui s’y trouvent, parce que vous l’aurez réalisé vous-même, de la façon qui vous semblait la plus adaptée. Eh oui, on ne retient vraiment bien que ce que l’on a fait soi-même. 

 

On découvre également le sketchnoting ou d’autres astuces d’apprentissage : se forcer à expliquer les leçons à une autre personne pour comprendre là où l’on bloque. Enfin, pourquoi ne pas inviter les jeunes à faire des recherches sur internet, accéder à des tutoriels ou des vidéos : car plus on varie les supports, plus on transforme l’information, plus on se l’approprie et mieux on mémorise. 

 

Les jeunes qui ont vraiment trop la pression y apprendront surtout à se détacher des exigences des profs, avec exercices de relaxation et de mise en condition. Désacraliser le prof et l’idée de performance, reprendre du plaisir à travailler et pouvoir réussir sans souffrance. 

 

Et les parents y trouveront un guide pour garder contact avec leurs enfants et ne pas devenir eux-mêmes une nouvelle source de stress, mais privilégier une relation familiale de qualité. Par exemple, oser dire oui aux envies de leurs enfants quitte à accepter une inscription dans une filière qui les inquiète, en gardant à l’esprit que si c’était une erreur, les réorientations sont toujours possibles et toujours plus enrichissantes que la frustration d’une scolarité non choisie à la finalité non motivante.

 

Le livre est recommandé aux lycéens, étudiants et aux parents qui cherchent à les aider. Un soutien moral et pratique dans un style pétillant, pour reprendre confiance en soi et faire avec le système sans le laisser nous écraser. 

 

Isabelle Pailleau (psychologue clinicienne) et Audrey Akoun (psychothérapeute positive) ont fondé ensemble La fabrique à bonheurs. Elles se forment depuis des années à de nouvelles approches thérapeutiques et pédagogiques. 

 

Keep calm et réussis tes exams, Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, éditions Eyrolles, 176 pages, 14 €90.


Pour approfondir

Editeur : Eyrolles
Genre : developpement...
Total pages : 176
Traducteur :
ISBN : 9782212561210

Keep calm et réussis tes exams

de Akoun, Audrey ; Pailleau, Isabelle (Auteur)

Lycéen, étudiant, -Tu en as marre de travailler beaucoup sans résultat ? -Tu en as assez de te sentir submergé et découragé ?-Tu es saoulé d'avoir toujours tes parents sur le dos ?-Tu as besoin de retrouver confiance en toi ?-Tu es prêt à améliorer ta façon de travailler ?Fortement recommandé aussi aux parents !

J'achète ce livre grand format à 14.90 €