Il faut remonter loin dans le temps pour mesurer l’importance d’un dictionnaire anglo-akkadien. L’empire d’Akkad tire ses racines de la Mésopotamie, voilà près de 5000 ans, à la fin du XXIVe siècle avant notre ère. Il aura duré entre 200 et 300 ans et nous a laissé quelques splendides traces..., et notamment un ensemble de langues.


Ninurta poursuivant Anzû (divinités sumériennes)
 

 

L’akkadien, considéré comme tel, aura duré du XXIXe au VIIIe siècle avant notre ère. Elle se réfère à Akkad, la ville capitale de l’empire éponyme. Elle se compose de deux grands courants : le babylonien et l’assyrien. 

 

Or, s’il nous est parvenu quelques dizaines de milliers de tablettes cunéiformes évoquant des points juridiques, des textes mythologiques, ou encore des documents scientifiques, poétiques ou des correspondances, il a fallut traduire tout cela avant de s’en apercevoir.

 

Des archéologues découvrent
la plus vieille bibliothèque d’Allemagne
 

 

Au cours du IIe millénaire, l’akkadien fut une langue de correspondance diplomatique, bien avant la Koinè, cette version du grec ancien parlée dans tout le bassin méditerranéen pour le commerce – ou l’anglais aujourd’hui...

 

Après 90 années de travail – une paille en regard d’une civilisation qui remonte au commencement de l’humanité –, l’université de Chicago a fini par mettre en ligne un dictionnaire akkadien-anglais. Il s’agit plus spécifiquement d’une version, en 21 volumes, assyrien-anglais.



Liste lexicale de synonymes sumérien/akkadien. Ninive, VIIe siècle av. J.-C. British Museum. - Fae, CC BY SA 3.0

 

C’est que le déchiffrage du cunéiforme ne remonte finalement qu’à une petite poignée de siècles : moins de deux cents ans en réalité. Cet héritage des Sumériens, à qui l’on doit rien de moins que l’invention de l’écriture, aura permis la transmission de textes, lois et tradition.

 

En tant que plus ancienne langue sémitique, elle méritait bien un dictionnaire...

 

Aux origines de l’humanité :
une cité royale de Mésopotamie redécouverte

 

Les 21 tomes du dictionnaire, pour qui souhaite se lancer dans l’aventure, sont gratuitement disponibles sur le site de l’université, en PDF — mais en version imprimée coûtent entre 50 et 130 $, suivant les volumes


Moins complète, mais pilotée par l’association assyrophile de France, il existe également une version française d’un dictionnaire akkadien, que l’on peut consulter ici.

 

via Open Culture




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.