medias

L'Australie tente de sauver les langues menacées des Aborigènes

Clément Solym - 09.09.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Australie - langues - Aborigènes


Une des bibliothèques de Sydney vient de lancer un site Web qui donne accès aux premiers documents écrits d'une langue aborigène rare. Dans le cadre d'une sauvegarde de centaines de langues en voie de disparition, la bibliothèque d'État veut mettre à disposition des chercheurs et des passionnés des éléments pour mieux comprendre ces langues.

« Ce que nous sommes en train de mettre en ligne n'est qu'un petit aperçu de ce que nous possédons », explique Ronal Briggs, un des bibliothécaires. Car une grande partie de ces éléments est issue des notes prises par des colons britanniques de la région autour de Sydney.

« C'est la première fois que nous sommes en mesure de montrer ces documents manuscrits originaux, et rédigés par des explorateurs, des missionnaires et des inspecteurs qui ont transcrit le langage aborigène. »

Entre autres merveilles, on découvrira des lettres et manuscrits de David Unaipon, un des plus fervents défenseurs du droit des Aborigènes, du XIXe siècle. Il a ainsi recueilli des contes traditionnels dans un livre ; un document d'une valeur inestimable. Des peintures sont également présentées d'artistes comme Mickey d'Ulladulla et Tommy McRae.

Sur les 250 langues originellement parlées sur le territoire, on ignore combien ont disparu aujourd'hui, mais le chiffre est considérable.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.