L 'école refondée entrera (ou pas) dans l'ère du numérique

Minh Phan - 25.03.2013

Patrimoine et éducation - Scolarité France - scolarité et numérique - Belin PUF - manuel numérique


Le 28 février dernier, lors de la présentation de la nouvelle feuille de route du Gouvernement, deux mesures phares s'appliquaient à l'École : « l'entrée du numérique dans l'enseignement » et une politique de formation pour les enseignants « aux usages du numérique ». Un rendez-vous sur la Scène numérique a permis de préciser ces enjeux qui s'ajoutent à ceux de la « refondation ».

 

 

 

 

Charlotte Maurisson, responsable éditoriale chez les Éditions Belin, explique que les manuels numérisés (qui ne concernent que les enfants du primaire) ne sont qu'une reproduction des manuels sur papiers. C'est-à-dire qu'ils sont feuilletables et agrémentés, de surcroît, d'outils multimédias tels que, le surlignage, les zooms,ou encore les post-it (ajout de fichier possible).

 

« L'important est que l'apprentissage passe par le ludique » explique-t-elle. Des exercices interactifs (du français, des mathématiques, de l'histoire, etc.) et des sources audio rendent, par ailleurs, l'exploitation de cette nouvelle ergonomie plus dynamique. Le site www.collection-boscher.com permet de découvrir le catalogue et la version numérique. Il s'agit de permettre à l'enfant de « faire un peu chaque chose, chaque jour » souligne-t-elle.

 

L'évolution vers 'une pédagogie « enrichie » et « personnalisée » concerne également les lycéens et universitaires.

 

Sébastien Leplaideur (directeur du développement numérique, Editions Belin) annonce qu'un site consacré au livre interactif, www.Libtheque.fr sera officiellement lancé d'ici une vingtaine de jours. Concrètement, c'est une interface intuitive où les informations sont téléchargeables sur une clé USB et tablette de type Android ou iPad.

 

Concrètement, dans cette nouvelle dynamique éducative, on peut accéder à tous les manuels en version videoprojetable, créer des pages en y ajoutant ses propres fichiers (textes ou images) et, consulter des exercices ou schémas interactifs, tout comme la possibilité de pouvoir exploiter les données multimédias des partenaires de Libtheque. Un onglet « partage » est prévu pour que l'élève puisse interagir, en partageant les cours ou médias, avec son professeur.

 

La collection « Que sais-je ? » (PUF) dispose déjà aussi de plus de 200 titres en format ePub. « Il ne s'agit pas de créer une collection à deux vitesses, puisque la totalité des manuels « Que sais-je ? » sera en version numérique, mais c'est de créer sur un support différent » selon Julie Gazier, responsable d'édition de la collection.

 

Est-ce là la fin du papier ? « Non, le numérique propose autre chose (…), et si il prendra une grande place par rapport au papier. Il ne le remplacera jamais. Mais ce qui est sûr, c'est qu'il deviendra le moteur de l'apprentissage... » affirme S.Leplaideur.