medias

L'égalité des chances dans le supérieur : un vœu pieux ?

Victor De Sepausy - 31.08.2013

Patrimoine et éducation - Scolarité France - égalité - chances - dispositifs


Tout particulièrement sur les dix dernières années, face à des statistiques alarmantes, les initiatives se sont multipliées pour que l'égalité des chances devienne une réalité dans le supérieur. Pourtant, aujourd'hui, on ne peut qu'être réservé sur le succès de ces programmes, rapporte EducPros qui consacre un dossier à cette problématique alors que le ministère de l'Enseignement supérieur cherche de nouvelles pistes.

 

Le label des « Cordées de la réussite », qui concerne aujourd'hui 50 000 élèves, a fait ses preuves mais montre aussi ses limites. Depuis trente ans, les chiffres disent toujours la même chose et on ne note aucun progrès dans l'égalité des chances entre enfants favorisés et défavorisés.  

 

EducPros rappelle ainsi qu' « en 2012, 31 % des enfants d'employés et d'ouvriers ont obtenu un diplôme d'enseignement supérieur contre 61 % des enfants de cadres et professions intermédiaires. » Quant aux étudiants de prépa, on ne compte parmi eux que 15 % d'enfants d'ouvriers et d'employés.