L'engagement de Zadie Smith pour sauver les bibliothèques britanniques

Clément Solym - 03.09.2012

Patrimoine et éducation - A l'international - Zadie Smith - Kensal Rise - White Teeth


Les origines jamaïcaines de Zadie Smith sont bien là : l'auteure ne cachait pas sa déception il y a quelques mois en publiant The Nord West London Blues, un long plaidoyer décrivant le combat des militants pour sauver la bibliothèque de Kensal Rise, dans le Nord-Ouest de Londres. Et comme Zadie est sur tous les fronts, elle était aussi sur les ondes de Radio 5 Live le 30 août dernier, comme pour mettre les points sur les "i".

 

Save Kensal Rise Library!

 

(auteur : MegMoggington)

 

Pour elle et de nombreux militants, la bibliothèque est le lieu par excellence de l'égalité des chances. Après de nombreuses protestations pour la sauvegarde de la bibliothèque de Kensal Rise, le combat  a finalement payé puisqu'une vente d'ebooks a permis de récolter des fonds. Suite à cette action, la bibliothèque pourrait bien ouvrir à nouveau, le 13 octobre prochain (voir notre actualit).

 

Mais le combat continue pour notre auteure qui a remporté en 2006 l'Orange Prize pour sa nouvelle White Teeth.  Un article du Guardian rapporte son intervention aux côtés de l'écrivain Tim Lott, lors d'un meeting retransmis sur Radio Live 5. « Dans un pays riche comme le nôtre, le devoir de sauvegarde des bibliothèques ne devrait pas être remis en question »les bibliothèques sont essentielles pour elle. « Que ce soit les bibliothèques, les piscines ou les terrains de jeux, les choses relativement modestes peuvent avoir un impact énorme sur les inégalités » ajoute-t-elle.

 

Smith doit sa vie entière aux livres et aux bibliothèques, « Si vous n'êtes pas issu de classe moyenne , vos étagères sont vides et c'est à la bibliothèque que vous devez faire votre propre culture ». C'est que le constat n'est ni glorieux, ni réjouissant. Public Libraries News, qui suit de près le cours des évènements, a notamment montré que 245 bibliothèques sur 4 000 sont actuellement menacées de fermeture ou bien déjà fermées. C'est le cas de 13 bibliothèques à Leeds, 5 à Bolton et 6 dans le seul arrondissement de Brent. A qui le tour ?

 

Le romancière a par ailleurs critiqué la politisation du débat. Selon elle, la question de leur sauvegarde ne devrait pas se poser : « Quand nous étions enfants, ce genre de choses était inimaginable, que l'on soit de droite ou de gauche, il en va de l'égalité des chances. Nous savons très bien que tout le monde ne parvient pas au même niveau d'éducation, mais c'est un devoir que de permettre aux enfants de s'instruire gratuitement. »

 

Les partisans de la bibliothèque de Kensal Rise font pression depuis mars dernier avec d'autres auteurs dont Kate Mosse et Philip Ardagh. De nombreuses conférences sont prévues pour le mois de Novembre prochain, lors desquelles seront mis en place, d'autres plans de bataille pour toutes les bibliothèques du pays.