medias

L'évaluation des élèves : le gros dossier porté par Benoît Hamon

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 25.06.2014

Le ministre de l'Education nationale vient d'ouvrir, mardi, la conférence nationale sur l'évaluation des élèves. Depuis son arrivée au ministère, Benoît Hamon semble avoir indiqué clairement que ce serait là le gros dossier qu'il tenterait de porter jusqu'au bout.

 

Le débat autour de l'évaluation des élèves, entre notes et compétences notamment, ne date pas d'hier. Il cristallise l'opposition entre les réformateurs qui veulent en finir avec la note sanction et les conservateurs qui souhaitent conserver un outil propre à évaluer la progression de chaque élève.

 

Avec la baisse du niveau scolaire, il est tentant d'attaquer la notation en partant du principe qu'il s'agit finalement du moyen le plus sûr de ne plus avoir de comptes à rendre sur la situation.

 

Une façon de casser le thermomètre en espérant que la malade guérira ainsi plus vite. « Vouloir supprimer les notes parce que les élèves en ont de mauvaises ne changera rien au fond du problème », affirme ainsi Jean-Rémi Girard, secrétaire national à la pédagogie du Syndicat national des lycées et collèges (SNALC) au micro de nos confrères du Figaro.

 

Du côté des réformateurs, on pense plutôt que la notation a un effet dévastateur sur les élèves en difficulté qui perdent toute motivation et confiance en eux. Il est vrai que recevoir constamment des copies notées bien au-dessous de la moyenne n'aide pas. Mais la racine du problème, c'est la situation dans laquelle se retrouve une partie de ces élèves en arrivant en sixième.

 

 

La politique actuelle vise à gérer l'hétérogénéité au sein de la classe et ce tout au long du collège, en s'appuyant sur ce que font les enseignants au primaire. Il faut garder ensemble et faire avancer tous les élèves jusqu'à la troisième. Résultat, ceux qui ont perdu pied dès la sixième ont de fortes chances de s'ennuyer ferme et donc de générer des troubles au sein de la classe.

 

Dans la réalité, ceux qui arrivent avec de grosses difficultés en sixième vivent un minimum de quatre ans d'échec scolaire, ce qui détruit leur confiance en eux en les mettant dans un état de souffrance difficilement supportable. Et, on attend la fin de la troisième pour leur proposer une solution. Plus que de s'attaquer à la notation, il faudrait traiter ce problème à bras le corps. Changer le mode d'évaluation ne règlera aucunement cette situation.

 

Avec la disparition progressive des redoublements portée par Vincent Peillon et déjà effective (recul de 10 points entre 2009 et 2013, voir Le Figaro), le ministère fait de sérieuses économies. Cet argent devrait permettre la prise en charge, avec des groupes d'un maximum de dix élèves, des enfants les plus en difficulté. Le but serait de leur assurer un soutien véritablement personnalisé afin, ensuite, de les réintégrer avec succès dans les classes. Ce serait s'inspirer utilement de ce qui se fait efficacement dans les pays nordiques.

 

Mettre des enseignants très bien payés (à l'aide de primes spéciales) à cet autre bout de la chaîne, qui ferait pendant à l'efficacité des prépas, serait aussi une des clés de la réussite d'un tel système. Cela assurerait un recrutement de volontaires très investis dans leur mission. Mais on serait là dans les actes, non dans la communication. Hélas, depuis des décennies, rien ne change dans l'Education nationale, à part toujours quelques menus travaux de façade.

Le meurtrier de l'auteure Helen Bailey condamné

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 23.02.2017

Helen Bailey, auteure britannique de récits pour enfants et adolescents, avait disparu en avril 2016 : quelques mois plus tard, son corps était retrouvé dans le jardin de sa propriété. Le premier suspect dans cette affaire de meurtre, son mari Ian Stewart, a été condamné à la prison à perpétuité, avec une période de sûreté de 34 ans.   Helen Bailey et son mari Ian Stewart     Le juge Andrew Bright a prononcé la sentence : Ian Stewart écope d'une peine de prison à perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 34 ans, pour le meurtre d'Helen...

Prix littéraires France Télévisions 2017 : six essais et six romans

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 23.02.2017

France Televisions est fier, comme chaque année, de revendiquer sa position de premier partenaire audiovisuel pour le monde du livre. Et pour célébrer cette union, voici qu’est dévoilée la liste des douze ouvrages retenus pour les prix littéraires, édition 2017.   ActuaLitté, CC BY SA 2.0     6 essais et 6 romans ont été choisis par le jury de sélection du Prix Essai et du Prix Roman France Télévisions 2017 présidé pour la deuxième année par François Busnel et composé d’animateurs et de journalistes littéraires et culture des chaînes du...

Creativ'Cross-média : un salon autour de la publication multicanale

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 23.02.2017

Le salon Créativ’Cross-media s’ouvrira les 29 et 30 mars, au Palais Brogniart. Sur deux journées, seront présents 90 exposants autour de trois axes : Créativ'Publishing, Créativ'Book et Créativ'Packaging. Différentes conférences sont également prévues.        Créativ’Cross-Média, traite de la communication cross-canal sous toutes ses formes : new print, digital, web, mobile, vidéo, réseaux sociaux. Il rassemble dans un même lieu des fournisseurs de solutions et d’applications destinées à aider les entreprises à transposer leurs contenus...

Sciences pour tous : un label d'identification créé par le SNE

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 20.02.2017

Le Syndicat national de l’édition annonce la création d’un label destiné à l’identification des ouvrages Sciences pour tous. À travers le fichier exhaustif du livre (FEL), ces livres seront désormais signalés avec un pictogramme propre. On pourra le retrouver sur le site Dilicom, mais également dans les notices au format ONIX – pour les livres papier, et numériques.   ActuaLitté CC BY SA 2.0     Le nouveau label Sciences pour tous sera officiellement lancé lundi 27 mars, à 11 h, sur la scène Sciences pour tous du Salon Livre Paris (D24), en...

Le Prix « Facile à lire » poursuit son déploiement en Bretagne

  • Partager sur Twitter

La rédaction - 17.02.2017

En 2016, la dynamique autour des espaces « Facile à lire » se confirme, en Bretagne comme partout en France. Sur notre territoire, par exemple, les médiathèques de Dinard, Plonévez-du-Faou et Quimperlé ont inauguré un espace « Facile à lire » les bibliothèques de Renac et de Saint-Didier ont réalisé leur propre module « Facile à lire » ; d’autres projets sont en cours de création.         Pour poursuivre cette dynamique, Livre et lecture en Bretagne et l’association Les chemins de lecture lancent, en 2017, un Prix « Facile à lire »...

Une neuvième librairie physique pour Amazon

  • Partager sur Twitter

Elodie Pinguet - 16.02.2017

L’expansion physique du géant du commerce en ligne se poursuit. Dans un communiqué, le groupe a annoncé une neuvième librairie Amazon Books qui verra le jour en 2017 en Californie, en plus des cinq autres magasins déjà prévus dans le pays.   (SounderBruce CC BY SA 2.0)     La conquête des États-Unis est enclenchée pour Amazon. La société vient d’annoncer l’ouverture prochaine d’une nouvelle librairie en Californie, au sein du centre commercial Broadway Plaza.   À ce stade de développement, il existe déjà trois librairies physiques Amazon...

Les mangas de Harlequin arrivent chez comiXology Unlimited

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 16.02.2017

Attention, attention, il ne s’agit pas non plus d’une offre foisonnante en regard de la production de manga romance de l’éditeur. Cependant, la présence de Harlequin sur la plateforme comiXology, appartenant à Amazon, est une nouvelle d’importance.       En matière de lecture numérique, comiXology Unlimited représente l’équivalent de Kindle Unlimited, la solution d’abonnement avec ouvrages à foison. Par prudence, peut-être, Harlequin n’a cependant fourni qu’une vingtaine de titres au libraire dédié à la BD.   Les amateurs pourront...

Youboox étoffe les fonctionnalités de son application de lecture

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 15.02.2017

Lancée en 2012, l’application de lecture en streaming de Youboox connaît une mise à jour importante renforçant sensiblement l’expérience de lecture. Les deux nouveautés apportées sont la lecture auditive (ou text-to-speech) et le partage des e-books via iMessage sur la version IOS de l’application.     Première nouveauté donc, la possibilité d’écouter ses livres. Quand on est fatigué de lire ou quand on ne peut s’arrêter de lire car le passage est passionnant mais qu’on doit cuisiner ou prendre sa voiture, il suffit de cliquer sur l’icône...

Une anthologie Ghost in the Shell, à l'occasion du film

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 14.02.2017

Comme la plupart des séries manga, Ghost in the Shell a connu nombre de suites, prequels et autres spin-off, pas forcément signés par Masamune Shirow, le créateur de l'original. Parallèlement à la sortie du film hollywoodien, avec Scarlett Johansson, l'éditeur japonais Kodansha annonce la publication d'une anthologie d'histoires inédites.   photo d'illustration     C'est Boichi, nom d'auteur du Sud-Coréen Mujik Park, qui a laché l'info : Kodansha publiera le 31 mars prochain une anthologie Ghost in the Shell, au titre inconnu, qui rassemblera des...

Un prix unique pour les jeux vidéo, comme pour le livre

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 14.02.2017

Instaurée en 1981, la loi dite Lang, permettant aux éditeurs de fixer un prix de vente à leurs livres, imposé aux revendeurs, séduit toujours autant les industries culturelles. En 2016, le marché du jeu vidéo en France s’élevait à 3,46 milliards €, soit 4 % de croissance – continue depuis quatre ans. Mais on peut faire mieux...   JakeBrookes, CC BY 2.0     Le député Les Républicains de Vendée, Yannick Moreau, sollicite en effet le ministère de l’Économie et des Finances. Selon lui, « les commerçants spécialisés dans le secteur des jeux...