L'Expressio de la semaine : La corne d'abondance

Expressio - 07.06.2013

Patrimoine et éducation - Patrimoine - expression française - patrimoine - histoire de la langue


Chaque semaine, le site Expressio propose de faire découvrir sur ActuaLitté une expression de la langue française, pour explorer les petites perles de notre langage, et en comprendre les évolutions. Et comment ne pas faire honneur aux Rencontres nationales de la librairie, qui ont vu déferler des annonces à n'en plus finir ? Avec le déplacement de la ministre, l'intervention du président du SNE, et on en passe et on en oublie, voyons donc, ce vendredi, La corne d'abondance...

 

 

Signification

Le symbole de l'abondance
Une source de richesses inépuisables

Origine
Voilà une nouvelle expression dont l'origine prête à discussion puisqu'il en existe deux versions et quelques variantes. Il y a toutefois une chose dont on est sûr, c'est qu'elle provient de la mythologie grecque.

Dans une des versions, Zeus, alors qu'il n'était encore que bambin, fut confié par sa mère Rhéa à la chèvre Amalthée afin que son père Cronos ne le dévore pas.
Il fut donc élevé et nourri par cet animal.
Et un jour, alors qu'il s'amusait, il arracha par inadvertance une des cornes de sa nourrice. Plus tard, lorsqu'il devint grand chef de l'Olympe, Zeus donna à la corne le pouvoir de fournir à profusion des pierreries, des fleurs et des fruits.

 

 Retrouver les 1001 expressions

Hercule est fortement impliqué dans l'autre version.
En effet, il eut à se battre contre le fleuve-dieu Achéloüs qui, pour l'occasion se transforma en taureau.
Au cours de la bagarre dont il sortit bien évidemment vainqueur, Hercule arracha une des cornes de l'animal qui fut ensuite remplie de fruits et de fleurs par les nymphes et dont le contenu ne cessa plus d'être délivré à la demande.

Quelle que soit l'origine de la corne, c'est de l'abondance de bonnes choses qui en sortent que nous vient l'expression.

Cela dit cette corne légendaire est aussi pour beaucoup le symbole de la fertilité, le côté pointu symbolisant le mâle et le côté creux, la femelle.

Cette 'histoire, selon Gilles Henry dans son "Petit dictionnaire des expressions nées de l'histoire", est peut-être une allusion à la Lybie, qui a la forme d'une corne de boeuf, et qui fut offerte à sa fille Amalthée par le roi Hammon.

Exemple
« Un bazar de rêve aux prix défiants toute concurrence, une corne d'abondance d'autant plus miraculeuse que la quasi-totalité de ces produits arrivent directement d'Algérie où ils sont souvent introuvables, et toujours inabordables pour le commun. »
Libération - Article du 27 janvier 1998