L'Expressio de la semaine : Trouver chaussure à son pied

Expressio - 17.05.2013

Patrimoine et éducation - Patrimoine - expression - langue française - histoire


Chaque semaine, le site Expressio propose de faire découvrir sur ActuaLitté une expression de la langue française, pour explorer les petites perles de notre langage, et en comprendre les évolutions. Aujourd'hui, alors qu'un magasin Virgin vient de se faire littéralement piller pour avoir annoncé des soldes de 50 %, passons en revue Trouver chaussure à son pied...

 

 

Signification

Trouver ce dont on a besoin.
Rencontrer la personne qui convient.

Origine
Cette locution apparaît au début du XVIIe siècle, mais avec un sens bien différent puisqu'elle voulait dire "trouver quelqu'un qui résiste", le 'à' signifiant 'contre', à l'époque, et l'image étant celle d'un pied chaussé appuyant contre le sien.
 

 Retrouver les 1001 expressions

Son sens actuel est une métaphore basée sur quelque chose de parfaitement compréhensible : une chaussure de taille inadaptée peut très vite devenir extrêmement désagréable et douloureuse ; pour se chausser, mieux vaut donc trouver des souliers à la fois à la bonne taille et ayant une forme adaptée aux pieds qu'ils vont chausser.
De là la généralisation au fait de trouver quelque chose dont on a besoin (et donc qui convient).

Mais on ne peut pas faire l'impasse sur le singulier (on ne dit pas "trouver chaussures [adaptées] à ses pieds") qui n'est pas si singulier que ça quand on comprend les sous-entendus sexuels que véhicule cette expression, 'le' pied et 'la' chaussure étant bien deux choses situées sous la ceinture et destinées à rentrer l'un dans l'autre. 

 

On pourrait presque en faire une charade, puisque lorsque le premier est dans la deuxième, les deux prennent leur premier...

 

Il en reste d'ailleurs le sens de la rencontre de la personne qui convient.

Exemple
« Et si Rogron trouvait chaussure à son pied parmi les héritières de Provins, ne valait-il pas mieux réserver toute leur fortune pour ses enfants ? Selon Sylvie, une chaussure au pied de son frère était une fille bête , riche et laide, qui se laisserait gouverner par elle. »
Honoré de Balzac - Pierrette