L'Expression de la semaine : Malheureux comme les pierres

Expressio - 25.10.2013

Patrimoine et éducation - Patrimoine - expression française - histoire de la langue - linguistique


Comme chaque semaine, en partenariat avec Expressio, ActuaLitté vous propose de découvrir une de ces expressions idiomatiques qui font de la langue française une petite perle de joyeusetés. Morosité oblige, on va tenter de dérider tout le monde cette semaine avec Malheureux comme les pierres...

 

 

Signification

Extrêmement malheureux.

Origine
Les pierres sont supposées être des objets inanimés, donc dépourvus d'âme et de sentiments. Comment pourraient-elles être malheureuses ?

Ce n'est bien sûr que pour une simple raison d'anthropomorphisme : on leur prête ici les mêmes sentiments qu'aux êtres humains.

 

 Retrouver les 1001 expressions

Car, imaginez-vous, pierre parmi d'autres, enfoncée à demeure dans la terre d'un chemin au revêtement duquel vous participez. Imaginez-vous régulièrement piétinée par les passants. Imaginez votre 'visage' écrasé par le fer d'un sabot d'un des chevaux qui tirent une diligence dont une roue cerclée de fer vient achever de vous meurtrir la face (car l'expression remonte au XVIIIe siècle).


Tout cela sans pouvoir réagir, sans pouvoir vous extirper de cet endroit où tous vous foulent et vous massacrent sans vergogne (mais sans haine aussi, je vous rassure), sans pouvoir hurler pour vous faire reconnaître.


Est-ce que, en de telles circonstances, vous ne seriez pas extrêmement malheureuse ?

Et si cela ne vous suffit pas, vous pouvez aussi imaginer que votre regard a malheureusement croisé celui de la Gorgone Méduse. Vous voilà d'un coup complètement et définitivement pétrifié, mais avec votre capacité de réflexion encore intacte. Comment ne pas être une pierre très malheureuse, dans une telle situation ?