L'Île-de-France offrira 6000 chèques-lire distribués aux lycéens

Clément Solym - 12.03.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - Ile-de-France - Région - chèque-lire


À l'approche du Salon du livre, la Région Île-de-France souhaite rappeler combien son implication dans le secteur de l'édition, et plus largement, sa politique du livre, ont pour mission de soutenir les professionnels et « encourager l'accès du plus grand nombre au livre et à la lecture sur l'ensemble du territoire francilien ». 

 

Ainsi, et comme les précédentes années, la Région, partenaire officiel du Salon du livre, va offrir 6 000 chèques-lire, d'une valeur de 12 € chacun, qui seront distribués aux lycéens inscrits pour une visite du salon avec leur classe. Les médiateurs culturels des lycées et universités, nouveau dispositif initié par la Région en ce début d'année, ont par ailleurs prévu des animations pour les guider dans leur choix de lecture, des visites d'expositions, etc.

 

Pour mémoire, depuis septembre 2011, la Région propose aux lycéens, apprentis et stagiaires de la formation professionnelle franciliens de rencontrer la littérature contemporaine et ses auteurs, en participant à la sélection des lauréats d'un tout nouveau prix littéraire des lycéens. 

 

 

 

« Cette action, dont la Région a confié la mise en œuvre à la Maison des écrivains et de la littérature, s'est déroulée de septembre à mars, sous la forme de huit forums départementaux. Elle a permis aux jeunes de lire une sélection d'ouvrages, de confronter leurs points de vue et de rencontrer des auteurs. Les huit lauréats du prix lycéen, un par département francilien, seront désignés au Salon, le vendredi 16 mars à 11h (Grande scène), lors du forum régional réunissant 1 200 lycéens. »

 

Concernant plus largement la politique du livre pour la Région, il faut noter que celle-ci intervient en direction de tous les maillons de la chaîne du livre, à la fois pour soutenir la diversité de création et d'édition et pour encourager l'accès du plus grand nombre au livre et à la lecture, sur l'ensemble du territoire francilien :

  • une aide à la librairie indépendante, à travers un fort partenariat avec l'Association pour le Développement de la Librairie de Création (Adelc), et 2 dispositifs d'aides (à l'animation, au développement du fonds). En 2010, ce sont au total 25 librairies qui auront été aidées, dont 6 créations ;
  • une aide aux projets exceptionnels des éditeurs indépendants, 23 projets aidés en littérature, sciences humaines et arts plastiques, dans la plupart desquels il s'agit d'aider à la création d'une nouvelle collection ;
  • une aide aux revues, permettant de soutenir soit le fonctionnement, soit les projets des revues : une trentaine de revues aidées ;
  • un programme régional de résidences permettant d'associer un auteur à un lieu, pour un compagnonnage pouvant aller jusqu'à 10 mois, avec une bourse d'aide à la création pour l'auteur et une subvention pour réaliser une multitude de formes de mise en relation avec des publics divers (lycées, librairies, bibliothèques, théâtres, centres d'art, centre sociaux, musée, etc.). 37 résidences soutenues en 2010.

 

Julien Dray et Serge Guérin, président de l'Observatoire du livre et de l'écrit en Ile-de-France (MOTif), ont lancé en décembre dernier une pétition pour demander au gouvernement de renoncer à la hausse de la TVA sur les livres (de 5,5 à 7 %).  Un fonds régional de soutien doté de 250 000 euros a d'ailleurs été créé depuis, afin d'aider les libraires indépendants touchés par la crise et la décision gouvernementale. Un système de prêt bancaire dont la Région se portera garant sera par la suite mis en place en leur faveur.

 

Au total, ce sont un peu plus de 4 millions d'euros qui sont affectés chaque année à la politique régionale du livre. La Région aide aussi à l'informatisation et à la construction des médiathèques. En 2011, avec 6,3 millions d'euros, ce sont 7 médiathèques qui ont été aidées.