L'Ostersonate de Felix Mendelssohn, un air bien mystérieux

Cécile Mazin - 25.09.2014

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Felix Mendelssohn - manuscrit partition - oeuvres sonate


C'est le manuscrit musical d'une Ostersonate (Sonate de Pâques) à l'histoire énigmatique, que Tessier Sarrou propose aux enchères. Cette pièce musicale fut attribuée au compositeur Felix Mendelssohn bien que les musicologues pressentaient que le manuscrit pouvait être de la main de sa sœur Fanny, elle-même pianiste et compositrice mais dont la vocation fut contrariée par sa famille. La disparition du manuscrit pendant de longues années empêchait d'étayer cette thèse.

 

 

 

Le document fut redécouvert par le libraire Marc Loliée qui le céda aussitôt au propriétaire actuel. Il fut à l'époque, semble-t-il, vendu comme de la main de Felix Mendelssohn.

 

Fanny Mendelssohn (1805-1847), avant son mariage avec le peintre Hensel, a évoqué dans plusieurs lettres une sonate qu'elle avait écrite, désormais identifiée avec notre manuscrit. Une hypothèse pointe qu'il pourrait s'agir d'un cadeau d'adieu à son frère Félix.

 

Le manuscrit, composé de 17 pages 1/2 pages in-4° oblongues, est daté de 1828, soit un an avant son premier signalement dans le journal de Fanny sous son titre d'Ostersonate. Cette pièce de quatre mouvements en la majeur, jouée en 1972 par le pianiste Charles Heidsieck, a fait l'objet d'un enregistrement. (25 000 / 30 000 €).

 

La vente aura lieu à la maison Drouot, ce 28 novembre.