medias

L'UNESCO invite les États membres à promouvoir les ressources éducatives libres

Antoine Oury - 26.12.2019

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - unesco education - ressources educatives libres - education acces libre


Une éducation de qualité ne se fait pas sans recours à différents supports pédagogiques et autres ressources. Pour cela, l'UNESCO encourage, dans un projet de recommandation, les différents États membres à s'emparer des ressources éducatives libres (REL) et à améliorer la collaboration internationale dans ce domaine.

Education Key
(GotCredit, CC BY 2.0)


Au cours de la 40e session de la Conférence générale de l'UNESCO, organisée entre le 12 et le 27 novembre dernier, un projet de recommandation a été adopté, portant sur les ressources éducatives libres (REL). Ces dernières sont des outils pédagogiques et autres solutions d'apprentissage, dont la particularité est d'être libres d'accès, relevant du domaine public ou publiés sous licence ouverte.

Un matériau qui, pour les enseignants et pédagogues, a l'immense avantage d'être gratuit et, souvent, librement distribuable. Pour les élèves, donc, à condition que l'équipement nécessaire suive, de telles ressources peuvent être accessibles sans discrimination, et peuvent même être adaptées aux personnes empêchées de lire.

Dans le cadre des objectifs de développement durable (ODD), définis au sein de l'Agenda 2030, l'UNESCO recommande à ses États membres certaines dispositions et attitudes pour accomplir des progrès dans différents domaines, et notamment l'éducation. À ce titre, le recours aux REL pourrait être salutaire dans bien des cas, selon l'organisation.

« L’utilisation judicieuse des REL, associée à des méthodologies pédagogiques adaptées, à des contenus pédagogiques bien conçus et à des activités d’apprentissage variées peut offrir un plus large éventail d’options pédagogiques innovantes », affirme ainsi l'UNESCO dans son projet de recommandation.

Les États membres sont ainsi invités à « planifier stratégiquement » la sensibilisation aux ressources pédagogiques libres, chez toutes les parties prenantes, afin de faciliter leur promotion, leur conception et leur diffusion. Mobilisation des subventions publiques, formations, intégration dans les programmes font ainsi partie des leviers qu'il sera possible d'actionner, conseille l'organisation.
 
Dans la même logique, « faire mieux connaître les exceptions et les limitations à l’utilisation d’œuvres protégées par le droit d’auteur à des fins pédagogiques ou de recherche » permettra d'améliorer les processus de conception des REL, ainsi que leur mobilisation dans les salles de classe. Des bases de données et autres outils, ou encore des métadonnées de qualité, devront suivre pour assurer un accès simple et sécurisé.

Si chaque pays pourra mettre en place un cadre réglementaire et financier pour coordonner au mieux ce développement des REL, une coopération internationale est mise en avant par l'UNESCO, pour faciliter les échanges transfrontaliers.

Le document est disponible en intégralité ci-dessous.




Commentaires
Sans oublier les logiciels libres (Open Source) et les systèmes d'exploitations libres (OS): Linux évidemment !

Quitte à être libre autant l'être tout à fait.



E-Learning Facile

Services autour de Moodle
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.