L'unique voyage d'Albert Camus aux Etats-Unis, assez pour marquer les esprits

Clément Solym - 17.03.2016

Patrimoine et éducation - A l'international - Albert Camus - Etats Unis voyage - intellectuel conférences


À compter du 26 mars et jusqu’au 19 avril prochain, l’Amérique aura l’occasion de célébrer le seul et unique voyage qu’Albert Camus ait jamais fait aux États-Unis. Camus, a Stranger In The City « n’est ni une rétrospective ni une commémoration : c’est une célébration de son travail toujours vivant », précisent les organisateurs.

 

 

 

De mars à mai 1946, Albert Camus a parcouru le pays, se rendant dans des universités, pour donner des conférences, et parler de la résistance française sous l’occupation nazie. Loin des cercles intellectuels, le Français est cependant à peine connu. Mais sa visite s’accompagne également de la première publication de L’Etranger, dans une traduction anglaise. Pour l’occasion, le journal The New Yorker, le proclament « plus hardi des écrivains de France à ce jour ».

 

Près de 60 ans après son décès dans un tragique accident de voiture, l’auteur reste une figure marquante dans le monde intellectuel. Que l’on parle de l’absurdité du monde et son nom jaillit plus rapidement que celui de Samuel Beckett. Son idée de la justice, de la liberté, ses combats contre le nihilisme ou encore les régimes de terreur sont plus que jamais des repères essentiels. 

 

Durant ces journées de festival, Camus sera débattu, discuté, autour de tables rondes, invitant des auteurs américains contemporains à échanger sur son héritage. Patti Smith viendra également faire plusieurs lectures des œuvres, et parler de celui qu’elle considère comme une source d’influence puissante.

 

« Une photo d’Albert Camus était posée à côté du commutateur de la lumière de la cuisine... Mon fils, qui la voyait tous les jours, a eu l’idée que Camus était comme un oncle qui vivait loin », écrivait-elle dans ses mémoires, M Train.

 

Plus d’informations, à cette adresse. (en anglais)

 

 

 

Don't forget to mark you calendars!For Thursday, March 31, 2016 when Elizabeth Hawes will talk about her pursuit of...

Posté par Camus: A Stranger in the City sur jeudi 17 mars 2016