La baisse du nombre de redoublements ne redresse pas le système éducatif

Victor De Sepausy - 06.06.2013

Patrimoine et éducation - Scolarité France - redoublements - baisse - effets


Depuis près de trente ans, le nombre des redoublements pratiqués dans le système éducatif français est en baisse constante, avec une accélération très nette opérée ces dernières années. Pourtant, la fin du redoublement (sauf cas exceptionnels), présentée comme la solution miracle par bien des ministres de l'Education nationale, n'a pas vraiment eu les effets escomptés.

 

Observée uniquement sous le prisme des économies budgétaires que cela engendre, la baisse du nombre de redoublements n'a rien changé aux problèmes de fond que traverse l'Education nationale, remarque Jean-Rémi Girard, Secrétaire national à la pédagogie du SNALC-FGAF (Syndicat National des Lycées et Collèges) sur Atlantico.

 

Et pour cause, les sommes économisées ne sont même pas réinjectées dans des systèmes permettant de prendre à part les élèves qui n'ont pas le niveau pour suivre en classe.