La bibliothèque d'Oakland diffuse des images inédites des Black Panthers

Antoine Oury - 12.04.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - Black Panthers video - Black Panthers discours - Oakland collections


La bibliothèque d'Oakland et l'African American Museum, respectivement situés en Californie et à Washington, se sont associés pour numériser et mettre en ligne une série de films inédits documentant la résistance prolétaire et la lutte pour les droits civiques, dans les années 1960 et 1970, aux États-Unis. On peut notamment y retrouver des discours des Black Panthers, groupe luttant pour les droits des Afro-Américains.

Manifestation étudiante pour dénoncer les tirs de la police américaine, ayant entrainé la mort de Melvin Black, 14 ans
 

Un vent de contestation souffle depuis les collections de la bibliothèque d'Oakland et de l'African American Museum : 7 heures de vidéo et d'enregistrements ont été numérisées et mises en ligne sur la plateforme Internet Archive pour documenter les mouvements de résistance et de contestation dans l'Amérique des années 1960 et 1970. Si une partie de ces contenus restent sous droits, ils sont librement accessibles et consultables.

On pourra ainsi visionner des marches de contestation de la guerre du Vietnam, notamment à San Francisco, haut-lieu du mouvement pacifiste et du « Flower Power ».



Ou encore une manifestation étudiante pour dénoncer les tirs de la police d'Oakland sur un jeune Afro-Américain, Melvin Black, mort des suites de ses blessures à seulement 14 ans. On remarquera la banderole reproduisant une citation de Mao, dont certaines théories et idées politiques avaient fait leur chemin jusqu'aux États-Unis, comme dans certains pays d'Europe.




De nombreuses séquences sont des scènes coupées du film documentaire May Day Panther, aussi connu sous le simple nom May Day, qui revient sur la mobilisation des membres des Black Panthers pour faire libérer Huey P. Newton, cofondateur de l'organisation avec Bobby Seale. Plusieurs interviews de ce dernier, qui revient sur les actions et motivations du Black Panther Party et sur la situation aux États-Unis et dans le monde, sont aussi disponibles.


La collection est connue sous le nom « Henry Williams Jr. Film Collection », mais le mystérieux donateur, un homme de Los Angeles qui a fait don des documents en 1992, a sans doute utilisé un pseudonyme. En diffusant les vidéos et enregistrements sur le web, les deux établissements patrimoniaux espèrent collecter des informations de la part du public, sur les personnes présentes dans les films ou l'origine de ces derniers.

La collection complète est à cette adresse.


 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.