La bibliothèque de Jean Viardot rejoint des collections nationales

Cécile Mazin - 03.06.2016

Patrimoine et éducation - Patrimoine - bibliothèque Jean Viardot - vente enchères livres - bibliothèque personnelle enchère


Libraire passionné, bibliophile averti, Jean Viardot est resté dans l'esprit de tous "l'historien de la bibliophilie". Les pièces qu'il conservait se sont arrachées à Drouot, la vente totalisant 1 554 226 €. De très belles enchère saluaient les lots les plus emblématiques, pendant que la Bibliothèque Nationale de France et le château de Versailles usaient de leur droit de préemption. 

 



Des pièces qui rejoignent les collections nationales

 

La collection complète de 55 estampes dessinées et gravées sur cuivre par Louis MEUNIER (1630-début XVIIIe),Vues des différents palais et maisons de plaisance des rois d'Espagne. S.l.n.d, vers 1665 a été préemptée 49 530 € par le Château de Versailles. Un vol. in-4 oblong, maroquin rouge, triple filet doré, armoiries dorées au centre, grande fleur de lis aux angles, dos orné avec compartiments décorés d'un semé de fleurs de lis, roulette intérieure, tranches dorées (Reliure de l'époque). Robert-Dumesnil. (Lot n° 31).

 

Deuxième préemption du Château de Versailles avec les Nouveaux Plans des Villes, Chateau, et Jardins de Versailles pour un montant de 31 750 €. Précieux recueil de 26 dessins originaux des jardins de Versailles, exécutés à l'encre et aux lavis gris au court de la première moitiée du XVIIIe siècle par Franz ANTON DANREITER (vers 1695-1760). Vol. In-folio oblong, cartonnage, tranches dorées. (Lot n° 37).

 

Dernière préemption à 4 064 € pour le Château de Versailles, avec ce Projet pour la chapelle de Versailles. S.I., vers 1650. Ce dessin original représentant une coupe architecturale du projet de Le Mercier pour la chapelle du château de Versailles, en plume, encre et lavis sur papier a été réalisé par Jacques Le MERCIER (1586-1654). (Lot n° 32).

 

Un ensemble de 3 ouvrages en un volume in-8, maroquin citron, décor à répétition de vases fleuris imprimés en sépia et coloriés en rose et vert pâle, jeu de quatre doubles filets dorés horizontaux sur les plats, dos à nerfs, tranches dorées (Reliure de l'époque) parARISTOTE a été préempté par la Bilbiothèque Nationale de France 10 160 €. Il comprend une édition grecque et latine du De Mundo, opuscule apocryphe sur le système du monde attribué à Aristote et à Philon d'Alexandri ; une réimpression de la traduction latine dela Poétique par l'humaniste Florentin Alessandro de' Pazzi (vers 1483-1530) et la première édition en grec de la Poétique, traduite d'après la version latine d' Alessandro de' Pazzi. (Lot n° 9).

 

La dernière préemption de la vacation revient à la Bibliothèque Nationale de France, qui a acheté pour 3 683 € une réunion de 7 rarissimes plaquettes ou feuillets imprimés à l'ïle Bourbon, actuelle île de La Réunion. (Lot n° 68).


279 400 € pour 226 dessins originaux par Jacques de Sève
 

La plus haute enchère de la vente revient à un recueil de 226 dessins originaux, pour illustrer l'Histoire Naturelle de Buffon par Jacques de SÈVE (Actif 1742-1788), qui a été emporté pour 279 400 €. Réalisé vers 1754-1789, il s'agit d'un grand vol. grand in-4 (330 x 230 mm environ), demi-maroquin rouge à long grain avec petits coins de vélin vert, plats de papier maroquiné rouge, dos lisse orné (Reliure vers 1800). (Lot n° 47).

 

127 000 € récompensaient un projet de contrat entièrement rédigé par Gottfried Wilhelm LEIBNIZ (1646-1716) pour la fabrication de sa machine à calculer. C'est un manuscrit autographe, sans lieu ni date, de 3 pages et demie in-4, avec quelques ratures et corrections, certaines phrases étant soulignées une fois, d'autres deux fois. LEIBNIZ est un philosophe et scientifique allemand qui a écrit en latin, allemand et français, et rencontra tous les grands savants de son temps. (Lot n° 33).

 

Un manuscrit de Georges BATAILLE (1897-1962), écrivain et philosophe s'est arraché pour 101 600 €. Dédicacé à Paul Eluard, sans lieu ni date, ces caractéristiques sont les suivantes : 45 pages d’un cahier à reliure cartonnée, 18,5 x 12 cm, au crayon, à l’encre rouge et à l’encre noire, nombreuses ratures et corrections, titre et pseudonyme : Pierre Angélique, autographes. (Lot n° 83).