La Bibliothèque du Congrès inaugure ses collections “webcomics” et “culture web”

Bouder Robin - 14.06.2017

Patrimoine et éducation - A l'international - collection bibliothèque du congrès - culture web - webcomics bibliothèque


La Bibliothèque du Congrès va faire de nouveaux heureux : dans un communiqué le 13 juin, elle a annoncé le lancement de 2 nouvelles collections. L'une se consacre aux webcomics tandis que la seconde fait état des traditions culturelles nées sur le web.

 

Library of Congress from North.JPG

Bibliothèque du Congrès - Hugaholic (CC BY-SA 3.0)

 

 

Les archives de comics et de romans graphiques de la Bibliothèque du Congrès (Washington, États-Unis) se voient enrichies d'une toute nouvelle collection de webcomics, ces comics réalisés spécifiquement pour le web, comme l'a annoncé la Bibliothèque dans un communiqué.

 

« Les webcomics représentent un format de plus en plus populaire pour les dessinateurs contemporains, et bien souvent, on y trouve du matériel artistique que l'on ne retrouve nulle part ailleurs », fait remarquer Megan Halsband, bibliothécaire à la Division des publications en série et gouvernementales.

 

2500 estampes japonaises à télécharger grâce à la Bibliothèque du Congrès
 

Dinosaur Comics!, Hyperbole and a Half et XKCD... La collection comprend des titres réputés du genre des comics, dont certains récompensés, et s'attache, selon la Bibliothèque, à traiter des sujets sociétaux comme la politique, la santé ou la diversité en mettant en avant des auteurs ou des personnages féminins, de couleur ou LGBTQ+.

 

Quant à la deuxième collection acquise par la Bibliothèque, il s'agit d'un ensemble de sites internet traitant de l'histoire de la culture web, retraçant son évolution jusqu'à l'utilisation des GIFS, des mèmes ou des emojis aujourd'hui.

 

25 millions de documents de la Bibliothèque du Congrès disponibles gratuitement
 

L'American Folklife Center, institution créée par la Bibliothèque en 1976 pour préserver et informer sur la culture populaire américaine, est à l'origine de ce dernier projet. L'Urban Dictionary, Emojipedia et l'Internet Meme Database font partie de la sélection, qui permettra aux jeunes du futur « d'avoir un aperçu complet de la vie et de la culture des gens d'aujourd'hui », selon Elizabeth Peterson, directrice du centre. « La prolifération des smartphones, des tablettes et de la connexion internet sans fil a fait de la communication en réseau un espace où les gens développent un nouveau folklore et échangent de plus en plus. »

 

La Bibliothèque, qui archive des documents provenant du web depuis 2000, en possède aujourd'hui un pétaoctet (1 000 téraoctets), et continuera de préserver cette culture nouvelle génération en enrichissant ses nouvelles collections en webcomics et en sites internet.

Via EinNews