medias

L’emblématique bibliothèque du Trinity College de Dublin ne sera peut-être plus jamais la même. Des travaux d’envergure sont prévus afin d’adapter le site aux mesures de contrôle environnemental et de protection contre les incendies qui menacent aujourd’hui les manuscrits. 
 
Trinity college
 

Durant 400 ans, c’est plus de 350.000 livres imprimés, et 20.000 collections de manuscrits et d’archives qui se sont accumulés dans les rayonnages bruns de la bibliothèque. La majorité des ouvrages pouvaient jusqu’ici être admirés dans la « Long Room » du collège, les élégantes arches de pierres colorées de couvertures anciennes faisaient le plaisir des Irlandais et des touristes de passage.

Cependant la pollution extérieure et l’accumulation de poussière à travers les ans seraient particulièrement néfastes pour la conservation des œuvres. De récents incendies provoqués dans des sites patrimoniaux similaires ont suscité l’inquiétude parmi les administrateurs du collège. Si un feu venait à se déclarer, la bibliothèque subirait des dommages irréparables. Face à cette situation, Trinity avait déposé en septembre dernier une proposition d’aménagement auprès du conseil municipal de Dublin. 
Le permis de construire a aujourd’hui été accordé. Le cabinet d’architecture Heneghan Peng, connu pour avoir modernisé la National Gallery of Ireland, devrait diriger les travaux. Le projet s’inspirera de plusieurs autres sites modernes, bibliothèques et musées, à travers le monde. 

Les travaux comprendront également un nouveau centre d’étude et de recherche pour les étudiants et les universitaires, ainsi que la mise en place d’une une « bibliothèque virtuelle Trinity », offrant un accès numérique aux collections uniques du lieu. 

« Il s’agit d’un projet de réaménagement extrêmement important qui protégera le site pour les générations futures », conclut la bibliothécaire et archiviste du Collège, Helen Shenton, « Il nous permettra à la fois de conserver ce magnifique édifice du 18e et ses collections, mais aussi de les rendre plus accessibles à nos savants et au public dans un bâtiment historique adapté pour le 21e siècle ».

Via Independent.Ie

Crédit photo : Jorges CG CC BY 2.0 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.