La bibliothèque numérique Minerv@ accueille Léonard de Vinci et Condorcet

Victor De Sepausy - 18.03.2020

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Bibliothèque Institut France - Minerva bibliothèque numérique - fonds patrimoine numérisation


Divinité romaine, pendant d’Athéna, Minerve est la patronne des artisans, incarnant sagesse, intelligence, sensibilité artistique et bien d’autres attributs. Elle sera désormais la représentante la Bilbiothèque de l’Institut de France, qui inaugure Minerv@. Un petit arobase pour le côté geek, certes, mais pour le reste, cette numérisation des fonds est profondément patrimoniale.



« La bibliothèque de l’Institut de France est commune aux cinq académies qui le composent : l’Académie française, l’Académie des inscriptions et belles-lettres, l’Académie des sciences, l’Académie des beaux-arts et l’Académie des sciences morales et politiques », apprendra-t-on, si on l’avait oublié.

Ces différentes académies dataient du XVIIe siècle, mais en 1793, on les supprima. Elles ne devinrent l’Institut national qu’en octobre 1795, et leur bibliothèque suivit de près. 

Elle occupe son emplacement actuel depuis l’installation de l’Institut en 1806 dans l’ancien collège des Quatre-Nations, devenu Palais de l’Institut. Et dans ses collections, on retrouve 1,5 million d’imprimés et 10.000 manuscrits — ainsi que des milliers d’estampes, cartes, plans, dessins, photographies. Mais également des médailles.

Dans ce contexte, Minerv@ a vu le jour ce 16 mars, proposant quelques premiers fonds documentaires — comme les carnets de Léonard de Vinci ou la Correspondance de Condorcet. 

Précision de taille : Avant toute utilisation, une autorisation doit expressément être demandée à la Bibliothèque de l’Institut de France : 23 quai de Conti, 75006 Paris, bibliotheque@institut-de-france.fr. Les droits d’utilisation perçus par la Bibliothèque de l’Institut sont indépendants des droits de reproduction dus à l’Agence photographique de la RMN-Grand Palais. Celle-ci peut fournir à la demande une version haute définition de ces images.
 


À la fois outil de travail et mémoire de l’Institut, la bibliothèque a une vocation patrimoniale et de recherche. Elle recueille la production des académies et des membres de l’Institut et les écrits qui leur sont consacrés, et collecte une documentation française et internationale conforme aux orientations des travaux des académies. Elle est aussi dépositaire de collections de documents rares et précieux hérités de son histoire ou confiés par des donateurs.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.