La BnF a-t-elle volontairement coupé le Christ d'un manuscrit ?

Antoine Oury - 18.07.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - bnf manuscrits - bnf chroniques - bnf christ manuscrit


La Bibliothèque nationale de France présente jusqu'au 21 juillet prochain une exposition consacrée à la vision sphérique du monde : globes, sphères, astrolabes et manuscrits se succèdent, renseignant sur les évolutions de la représentation de la Terre. Mais un élément de la communication de l'établissement est soupçonné d'avoir voulu déformer l'une de ces représentations, justement, en supprimant une image du Christ...

À gauche, l'image originale du manuscrit de Gossuin de Metz, à droite, sa version tronquée publiée dans Chroniques, le magazine de la BnF


La Bibliothèque nationale de France a-t-elle volontairement découpé un manuscrit du XIIIe siècle pour en retirer l'image du Christ, qui surmontait le monde et s'opposait à Satan sur ce document ? C'est ce que met en avant Valeurs actuelles dans un article qui vise la dernière page du numéro 85 du magazine Chroniques, distribué par la BnF au sein de l'établissement, auprès des abonnés et envoyé à quelques rédactions.

« Un tel procédé de falsification (il n’est nullement signalé, dans la légende, que l’enluminure présentée n’est pas complète), lamentable en toute circonstance, l’est particulièrement de la part d’une institution comme la Bibliothèque nationale qui, par essence, devrait respecter les sources au lieu de les bricoler pour complaire à l’esprit des temps », souligne le journal dans son article.

Contactés par Actualitté, les services de la Bibliothèque nationale de France reconnaissent tout d'abord que le magazine Chroniques aurait effectivement dû ajouter la mention « détail », en bas de page, mais réfutent totalement l'hypothèse d'une volonté spécifique de couper l'image du Christ. 

« La campagne de communication autour de l'exposition Le Monde en sphères a justement choisi de ne présenter que des documents détourés pour ne conserver que des sphères, des cartes seules, sans les éléments autour comme les détails d'enluminure : une autre, avec des angelots, a elle aussi été détourée », nous explique-t-on.

Un choix purement graphique, donc, qui pourra plus ou moins plaire sur la dernière page du magazine, mais qui n'engage aucune idéologie ou croyance : « Nous l'avons aussi appliqué sur l'affiche de l'exposition, qui présente cette grande sphère en or, sans ses pieds, là aussi. L'affichage dans le métro applique la même logique », précise-t-on du côté de l'établissement patrimonial.
 
À l'inverse, sur les réseaux sociaux, les documents ont été présentés dans leur intégralité, notamment cette fameuse page de manuscrit du XIIIe siècle, que l'on peut retrouver sur la page de la BnF.



Difficile, dès lors, de donner du crédit à la thèse d'une dissimulation volontaire au public.


Commentaires
alors on va récupérer tous les vomit idéologiques de valeurs actuelles ici? On va manquer de temps pour tout lire... surtout qu'on parle d'une image coupée et basta. ce pamphlet d'extrême droite ne lève pas le petit doigt quand l'image coupée ne le concerne pas... faire de cela une histoire relève plus du fake news que d'autre chose.
Encore un exemple de l'inadéquation entre "graphisme" et propos scientifique. Si je trouve que le détourage peut avoir son intérêt dans le cadre de la pure décoration, c'est en revanche effectivement du détournement d'information que de reproduire des images "tronquées" pour servie un propos particulier... Je suis allé voir cette expo. Si les pièces exposées sont superbes, le signalement, en revanche, est très, voir trop, léger : il n'y a même pas pas de référencement des mss (cotes). Certes il faut tenir compte de tous les publics, mais un nivellement par le bas n'est pas la solution à mon avis. Il faut intégrer plusieurs niveaux de discours dans la scénographie, et chacun s'y retrouvera. >
Depuis la cigarette effacée sur l'affiche de l'exposition Sartre, ils n'ont rien compris à la BNF.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.