La BnF achète un album de Le Gray, avec les portaits de Dumas et Victor Cousin

Antoine Oury - 18.01.2017

Patrimoine et éducation - Patrimoine - BnF Le Gray - portrait Alexandre Dumas - Alexandre Dumas Le Gray


La Bibliothèque nationale de France annonce avec enthousiasme l'acquisition d'un album de photographies provenant de la succession de l'auteur Alfred de Vigny. Et pas un album de famille, puisqu'il s'agit d'un album de portraits par Gustave Le Gray, classé Trésor national par la Ministre de la Culture et de la Communication en octobre 2016.

 

Alexandre Dumas père, par Gustave Le Gray, en 1859 (crédits Artcurial)

 

 

Cet album, présenté par Artcurial lors d’une vente le 15 novembre 2016, est unique en son genre de par son histoire et sa nature : cette œuvre majeure constitue un témoignage exceptionnel sur l’art du portrait photographique sous le Second Empire.

 

Cet album contenant une centaine de portraits majoritairement réalisés par Gustave Le Gray (1820-1884) a été constitué entre 1857 et 1860 par l’avocat Léon Maufras (1829-1861), un proche ami de Le Gray. A la mort prématurée de Maufras en 1861, sa famille offre l’album à Alfred de Vigny (1797-1863). Vigny et Maufras étaient voisins en Charente ; Maufras avait une grande admiration pour l’écrivain romantique. Vigny meurt en 1863.

 

Pendant les deux années où il est en possession de l’album, il fait mieux que le conserver en souvenir : il annote quelques portraits de remarques au crayon. Après sa mort, l’album ainsi que l’ensemble de ses biens passent à sa filleule et légataire universelle Louise Ancelot (1825-1887), grandmère de Marc Sangnier (1873-1950), homme politique français fondateur du Sillon.

 

L’album est ainsi resté fidèlement préservé par la famille Sangnier jusqu’à aujourd’hui. L’album confirme le grand talent de portraitiste de Le Gray, plus connu pour ses marines et ses paysages, et permet de comparer son œuvre à celle de Félix Nadar par exemple. Il s’agit en effet du plus bel ensemble connu de portraits par Le Gray. Il n’existe aucun autre album de cette époque réunissant des dizaines de portraits de grand format (25 x 20 cms environ) par un grand photographe. Les portraits étaient onéreux et on ne rassemblait dans des albums que des formats beaucoup plus petits.

 

Seul un ami comme Maufras et un artiste que sa générosité a ruiné pouvaient concevoir ensemble un tel objet. Parmi les personnages représentés dans cet album, on peut citer outre Maufras et Le Gray lui-même : Olympe Aguado, le mime Debureau, Victor Cousin, le comte de Nieuwerkerke, le général Fleury, Edouard Fournier, Roger de Beauvoir, Auguste Clésinger, Henri d’Audigier, Alexandre Dumas, Théodore de Banville, la marquise de Saint Genys, Victor Séjour, Giuseppe Palizzi, le prince Mentchikoff, le prince Danilo, le vice-roi d’Egypte, lord Hamilton, l’ambassadeur de la Porte, la princesse Czartoryski, la comtesse Branicka, Abd-El-Kader, Alice Théric, Judith Lion, Augustine Brohan …

 

L’album rejoint les collections du département des Estampes et de la photographie de la BnF qui conserve déjà un ensemble sans pareil de l’œuvre de cet artiste majeur du XIXe siècle.