La BnF offre des millions de documents à télécharger gratuitement

Victor De Sepausy - 07.10.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - BnF banque images - accès image numérisation - BnF politique documentaire


Tout ce que la BnF compte d’images et d’œuvres numérisées — soit des millions de documents — sera désormais librement téléchargeable et utilisable. Il s’agit là d’un véritable bouleversement dans la politique d’accès de l’établissement à ses collections, qui suit enfin un mouvement plus global.
 


Gustave le Gray, Grande vague,1857, BnF, Estampes et photographies 

 

« Estampes, photographies, manuscrits enluminés ou autographes, dessins et gravures, unes de presse, cartes et globes, objets d’art, monnaies et médailles... Des papyrus égyptiens aux dessins de presse, en passant par les enluminures des livres médiévaux ou des œuvres de Picasso, la Bibliothèque nationale de France détient des collections iconographiques parmi les plus riches au monde, issues du patrimoine mondial », indique l’établissement dans un communiqué. 

Et pour cause : quelque 5 millions de documents relevant du domaine public, dont 1,5 million d’images sont disponibles et le seront plus encore désormais. Pour ce faire, plusieurs grandes évolutions sont au programme : 

• exonération de la redevance d’utilisation commerciale pour les chercheurs, 
• récupération des fichiers en haute définition, 
• grille tarifaire repensée, 
• lancement d’une nouvelle banque d’images pour les professionnels


L’ensemble des images détenues sera librement utilisable — tant que l’on reste dans le cadre non commercial et à condition de faire figurer la mention de la source. En parallèle, une API gratuite permet de profiter des images en haute définition, et dans le même temps, le service hors API sera facturé 5 € contre 25 € précédemment.

L’idée est bien de mettre à disposition pour la recherche et les usages non commerciaux le patrimoine documentaire détenu. 


Bulle d’or de Louis XII, 1500-1503, BnF, Monnaies, médailles et antiques

 
Afin de favoriser la recherche et la circulation des savoirs, la BnF fait évoluer sa politique tarifaire à destination des publics académiques et scientifiques utilisant les ressources numérisées de la bibliothèque : alors qu’ils bénéficiaient déjà d’une remise de 80 % sur les tarifs, ils se voient désormais exonérés de toute redevance d’utilisation commerciale dans le cadre de leurs publications. 

Il s’agit, à terme, d’inciter les auteurs à diffuser librement leurs travaux dans l’esprit de la science ouverte, comme le prévoit la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique. 

Enfin, une nouvelle banque d’images est mise sur pied : on pourra y acheter des documents en haute définition, et le public professionnel pourra s’y acquitter de la redevance pour utilisation professionnelle. Ce sont 700.000 images en HD que l’on peut retrouver avec « de nombreuses œuvres sous droits, jusqu’alors uniquement visibles sur place, en salle de lecture ». 

Les plus grands artistes et écrivains du XXe siècle sont représentés, de Picasso à Matisse en passant par Marie Laurencin, Henri Rivière ou Zao Wou-Ki, Willy Ronis, André Kertesz, Paul Colin ou les frères Séeberger. 

Pour découvrir ce nouveau service, ce sera par ici
 


Commentaires
avoir des nouvelles
"Offre"...les campagnes de numérisation étant financées avec de l'argent public, c'est un dû plutôt qu'un acte de générosité.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.