La bonne surprise des présidents de facs autonomes

Clément Solym - 28.06.2010

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - réforme - université - autonomie


Conséquence heureuse de la Loi sur l'autonomie des universités, un décret du gouvernement alloue primes et augmentations aux présidents des universités réformées.

Publié le 16 juin, le texte stipule que les présidents passés à l'autonomie budgétaire recevront une hausse de 50 % sur leur prime d'administration annuelle, passant de 18.000 à 27.000 euros. Dans le même temps, une augmentation maximale de 20 % sera percevable suivant la réalisation d'objectifs précisés par le ministre en début d'année.


Si cette hausse est « la reconnaissance des nouvelles fonctions et responsabilités du président » selon le ministère de l'Enseignement supérieur, le syndicat des enseignants universitaires Snesup-FSU évoque une « emprise » du gouvernement sur les présidents d'universités.

Des critiques qui se font vives à l'heure de la réforme sur le régime des fonctionnaires, rapporte l'AFP.

La Conférence des présidents d'universités a exprimé son opposition à la part modulable de cette augmentation afin d'éviter « tout risque de suspicion » et « d'intéressement personnel », a rapporté, Lionel Collet, son président.

Si la loi relative aux libertés et responsabilités des universités prend effet en 2012 pour toutes les universités, 51 sont déjà passées à l'autonomie sur les 83 que compte la France.