La bibliothèque des collections spéciales de l’Université de l’État de Louisiane vient d’annoncer sa nouvelle acquisition. Il s’agit d’une rare copie de La Chronique de Nuremberg de Hartmann Schedel, imprimée en 1493 en Allemagne, dans la ville qui donne le nom à l’ouvrage. Cet incunable représente l’un des premiers travaux d’impression les plus densément illustrés et techniquement avancés.


La Chronique de Nuremberg, crédit : Swann auction


La Chronique de Nuremberg (Liber chronicarum en latin) a été mise en vente le 7 décembre 2019, lors d’une enchère proposée par la maison Swann à New York qui portait plus généralement sur les cartes, les atlas et autres livres d’histoire naturelle. L’incunable était estimé entre 40.000 $ et 60.000 $.

« Après un long moment à nous ronger les ongles, nous avons finalement appris que notre offre était la plus haute ! Nous avons immédiatement commencé à faire de la place pour accueillir ce nouvel ouvrage » affirme fièrement la bibliothèque des collections spéciales de l’université.

D’après le site de la maison d’enchères, l’ouvrage serait parti pour 50.000 $, soit plus de 45.000 €. L’acquisition a été rendue possible grâce au soutien de la fondation BH Breslauer, mais aussi à d’autres dons généreux de la part de proches de l’institution. 

Dans son communiqué, la bibliothèque s’est montrée très enthousiaste face à sa nouvelle acquisition, affirmant qu’ajouter une copie de « la grande et impressionnante Chronique de Nuremberg » à ses collections de livres rares représentait une « magnifique victoire ». 

L’ouvrage propose une histoire du monde illustré de la genèse biblique à l’année de sa conception. La Chronique est ainsi divisée en huit âges reprenant les grands épisodes du livre religieux comme le déluge, la naissance d’Abraham, la naissance de Jésus-Christ ainsi que l’avènement de l’Antéchrist pour ne citer qu’eux. 

Écrit en latin par l’humaniste et grand collectionneur Hartmann Schedel, il a ensuite été imprimé par Anton Koberger en 1493 à Nuremberg. La version originale a été tirée à 1500 exemplaires, souligne l’institution. Une édition allemande, traduite par Georg Alt, a également été publiée par ses soins, preuve d’un désir de diffuser les connaissances dans la langue vernaculaire. À ce jour, environ 400 exemplaires en latin et 300 en allemand auraient survécu, ce qui en fait l’incunable le mieux conservé. 
 

Plus de 1800 illustrations...


La Chronique de Nuremberg est surtout connue pour ses nombreuses illustrations. Au total, ce sont 1809 gravures produites à partir de 645 blocs de bois. Un résultat somptueux, que l’on doit aux plus grands artisans d’art de la ville de l’époque, Michael Wolgemut et Wilhelm Pleydenwurff.

Elles représentent de grandes figures bibliques et historiques comme les rois, les empereurs, les philosophes et les scientifiques. Mais aussi, des paysages urbains (Nuremberg, Venise ou encore Florence), des scènes bibliques, des images de type gothique sur de grandes doubles pages avec des créatures légendaires. Sans oublier, la première carte imprimée d’Allemagne.

<

>



Au détriment des images, le texte est plutôt considéré comme un artefact. D’ailleurs, l’ouvrage n’a été entièrement traduit en anglais qu’en 2011 par l’Université du Wisconsin, « preuve de son contenu décevant », poursuit l’institution. 
 

Une fois l’ouvrage catalogué, il sera mis à disposition de tous dans la salle de lecture de la bibliothèque. Et pour ceux qui ne pourraient pas se déplacer en Louisiane, une copie est consultable en ligne sur le site de la bibliothèque numérique mondiale. 
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.