La collecte de fonds pour la bibliothèque Jean Giono dépasse les 90.000 €

Orianne Vialo - 22.03.2016

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Jean Giono - Bibliothèque - Collecte de fonds


Le 8 juin 2015 au Centre national du livre, l'Association des Amis de Jean Giono, sous l'égide de la Fondation du patrimoine, lançait la souscription en faveur de l'acquisition et de la restauration de la bibliothèque de Jean Giono. Près de neuf mois après, la collecte de fonds vient de dépasser les 90.000 €.

 

 Giono dans ses bureaux © Association des amis de Jean Giono

 

 

 

Se trouvant dans les Alpes de Hautes-Provence, à Manosque, la maison de Jean Giono est considéré comme un lieu de mémoire littéraire. À l’abri du tumulte de la ville, l’auteur y a écrit ses plus grands chefs-d’œuvre — Colline, Regain, Que ma joie demeure, Le Hussard sur le toit. 

 

Inscrite aux monuments historiques depuis le 1er mars 1996, la maison où vécut l’écrivain et sa famille est également labellisée Maison des illustres par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand et label « Patrimoine du XXe siècle ». 


Situés sur le flanc sud du mont d’Or, au lieu-dit de Lou Paraïs, la villa et ses jardins doivent être acquis en mars 2016 par la Commune de Manosque auprès de la fille cadette de l’auteur, Sylvie Durbet-Giono. Depuis, il s’agit du siège de l’association des Amis de Jean Giono, qui cherche avant tout à préserver le patrimoine de l’artiste, en se portant acheteur de la bibliothèque.


Livres sur l’art, dictionnaires, carnets et journaux intimes, biographies, récits de voyage et d’exploration, mémoires... La maison regorge de 8.000 volumes — dont une partie est annotée de la main de l’écrivain — et quelque 300 disques.

 

À ce jour, la bibliothèque de l’écrivain est financée à hauteur de 147.000 €, mais 53.000 € seront encore nécessaires pour que celle-ci demeure au Paraïs.


Une somme d’argent nécessaire aux acteurs du projet pour relever le défi qu’ils s’étaient fixé : transmettre ce lieu de mémoire littéraire aux générations futures, dans une démarche qui vise à le maintenir vivant et en l’état.

 

Pour y prendre part, ce sera à cette adresse.