La collection d'estampes japonaises de Van Gogh numérisée

Camille Cado - 23.01.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Van Gogh japon - Musée Van Gogh - Van Gogh numérisation


Le Musée Van Gogh, installé à Amsterdam, annonce la numérisation de plus de 500 œuvres appartenant à la collection ukiyo-e, d'estampes japonaises, de Vincent Van Gogh, l'une de ses plus importantes sources d'inspiration. Autant de clés pour comprendre comment celui qui a peint La Nuit étoilée en est venu à puiser une telle inspiration dans l'art exotique d'une contrée si lointaine.


Le Père Tanguy, Van Gogh, 1887
 

Vincent Willem Van Gogh (1853-1890), peintre néerlandais de la fin du XIXe siècle, décide de se consacrer à l'art assez tardivement, en 1880, à la suite de plusieurs échecs professionnels. Après être entré à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, il poursuit son amour pour la peinture de manière autodidacte. 

Sa fascination pour les estampes japonaise commence en 1886 lorsque Van Gogh achète d'un seul coup 600 ukiyo-e au marchand d'art Siegfried Bing à Paris, capitale qui baigne alors en plein japonisme, mouvement artistique très porté sur les oeuvres et la culture asiatique.

Van Gogh quitte par la suite Paris pour la Provence, où il trouve un « deuxième Japon », conforme à l’image idéale et fantasmée qu’il se faisait de l’archipel. Installé dans sa maison jaune à Arles au début de l’année 1888, il déclare dans une lettre à son frère Théo qu’il aspirait à mener « une existence de peintre japonais vivant bien dans la nature en petit-bourgeois ».

C'est ainsi que Van Gogh donna libre cours à son intérêt pour la culture du pays du Soleil Levant. Les couleurs sont de plus en plus brillantes et les iris chers à la tradition japonaise s'invitent dans ses toiles. « Amandier en fleurs » est en ce sens l'un des plus grands témoignages de son culte livré à l’art japonais. 
 
Amandier en fleurs, Van Gogh, 1890
 

Après avoir organisé une exposition « Van Gogh et le Japon » du 23 mars au 24 juin 2018, le Musée Van Gogh décide de mettre à la disposition de tous la collection d'estampes japonaises du peintre en la numérisant. Une occasion pour faire connaître davantage les inspirations du célèbre peintre. D'ailleurs, Van Gogh lui-même ne s'en cachait pas : « Tout mon travail », écrit-il dans une lettre à Théo, « est basé dans une certaine mesure sur l'art japonais ».
 
 

<

>




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.