La FCPE dénonce les effets des suppressions de postes

Clément Solym - 24.09.2009

Patrimoine et éducation - Programmes officiels - FCPE - effets - suppressions


Lors de sa conférence de presse de la rentrée, la Fédération des conseils de parents d'élèves des écoles publiques (FCPE) a tenu à vivement dénoncer les effets néfastes des importantes suppressions de postes au sein de l’Education nationale.

Si le ministère affiche avec sérénité un taux d’encadrement stable, les manques se font sentir, mais de façon cependant moins visible. Pour éclaircir la situation et informer les parents, le président de la fédération, Jean-Jacques Hazan a rappelé les points problématiques de la situation.

Ce sont principalement les postes de remplaçants qui ont été victimes des coupes les plus franches. Cela laisse des académies exsangues à ce niveau et, dans certaines matières, il n’y a même plus de remplaçants. Pour qu’une plus grande visibilité soit faite sur ce point, la FCPE met en place un système accessible aux parents pour marquer les remplacements non assurés.

Pour gagner des postes, c’est aussi la scolarisation des enfants de moins de trois ans qui a subi un fort coup d’arrêt. De son côté le Rased se remet difficilement de tous les postes qui ont été supprimés au détriment du fonctionnement même de ce réseau de soutien et d’aide à la gestion des enfants les plus en difficultés.