La génération Y hésite entre connexion et déconcentration

Clément Solym - 02.03.2012

Patrimoine et éducation - A l'international - génération Y - étude - Pew Research Center


Le Pew Research Center, un think-thank « non partisan » a mené une étude auprès d'un échantillon prédéfini d'experts en technologie et d'internautes pour définir quels seraient d'après eux les défis de la génération Y, c'est-à-dire les individus nés entre les années 80 et 2000. Bilan : une capacité d'exécution rapide et souple, mais une propension à la déconcentration. 

 

Pour les 1021 personnes interrogées, le défi de la génération Y sera avant tout de rester concentrée sur ce qu'elle a sous les yeux. 42 % d'entre elles ont pointé les problèmes liés à « un manque de concentration », ainsi qu'à « une recherche de la gratification immédiate ».

 

 

Malgré tout, 55 % des participants sont optimistes, et considèrent que les représentants de la génération Y seront capables de « trouver rapidement des réponses » grâce à une structure mentale plus a connectée ».

 

« Une tension subsiste entre les aspects positifs et négatifs que nous avions dégagés au préalable » analyse Janna Anderson, professeure à l'université d'Elon en Caroline du Nord, et coauteure de l'étude. Elle note que beaucoup de participants à l'étude ont précisé que ces prévisions, qui concernaient les capacités futures des jeunes de 2020, faisaient déjà partie de leur vie et de leur façon de travailler. 

 

Un aperçu des réponses est disponible ici.