Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La générosités des internautes indiens envers Wikipedia

Clément Solym - 07.02.2012

Patrimoine et éducation - A l'international - Wikipedia - dons - internautes


L'encyclopédie Wikipedia qui vit essentiellement sur les dons du public vient de découvrir que son lectorat indien était particulièrement prompt à mettre la main à la poche. Au cours d'une enquête visant à déterminer les raisons de cette générosité, l'encyclopédie s'est découvert des fidèles, des très fidèles...

 

L'échantillon utilisé pour cette enquête montre cependant qu'il existe encore des lacunes dans la communication de l'encyclopédie. En effet, l'Égypte et l'Inde sont les seules à répondre, à 70 % et 61 %, qu'elles connaissent la mission à but non lucratif de l'encyclopédie. En revanche, la Russie, avec 64 %, le Brésil, avec 56 % et les États-Unis, avec 56 % ignorent cette dimension.

 

Sur la question des dons réalisés, différentes solutions sont envisagées pour expliquer l'enthousiasme des uns et des autres. Selon les résultats, ci-dessous, on peut arriver à mieux comprendre les enjeux et motivations.

 

 

File:Readers Survey 2011 Reasons for donating to Wikipedia.png

 

Mais l'encyclopédie garde le meilleur pour la fin. 

 

En effet, les dons sont réalisés à 24 % pour la promotion de la connaissance dans le monde entier, tout en s'affranchissant de la publicité. Une honorable moyenne, dont sortent les utilisateurs indiens. En effet, pour 42 % d'entre eux, c'est cette idéologie qui prédomine. Alors que pour l'Égypte et les États-Unis, on reste à 33 %. Encore au-dessus de la moyenne, certes, mais tout de même bien loin de l'attitude indienne.

 

C'est cependant du côté des Européens que les déceptions seront les plus grandes. Allemagne et France sont prêts à donner à l'encyclopédie pour ces raisons, à 13 et 11 % - alors que le Japon, qui les dépasse d'une courte tête, présente 15 % tout de même. 

 

La Wikimedia Foundation qui a mis son enquête en ligne, montre également que pour plus de 45 %, les personnes ne font pas de dons, parce qu'elles n'en ont tout simplement pas les moyens. Moins de 5 % estiment être en désaccord avec le mode de fonctionnement de l'encyclopédie, et refusent, pour cette raison de donner quoi que ce soit.

 

Avis aux âmes généreuses...