La hausse des frais d'inscription à la fac contestée par les syndicats étudiants

Clément Solym - 14.08.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - hausse - frais - inscription


Déjà en juillet, l'Unef, premier syndicat étudiant, avait dénoncé les frais d'inscription illégaux demandés par certaines universités. Mais l'organisation avait également souhaité un gel pour les frais obligatoires.

 

Or il n'en a rien été. Jeudi, au Journal officiel, les augmentations pour la rentrée 2012 ont été rendues publiques : 181 euros en licence (+ 2,26 %), 250 euros en master (+ 2 %), 380 euros en doctorat (+ 2,15 %), rapporte l'AFP.

 

La révélation de ces hausses a entraîné rapidement une contestation de la part d'un autre syndicat, la Fage qui, lui aussi, réclame le gel de ces frais d'inscription obligatoires. Rappelons également que le prix du ticket de restaurant universitaire augmente de 1,64 % à 3,10 euros, comme la cotisation de la Sécurité sociale étudiante. En parallèle, les bourses ont été revalorisées de 2,1 %.