La langue française triomphante avec Arlette Chabot et Jean-Michel Apathie

Clément Solym - 31.10.2008

Patrimoine et éducation - Scolarité France - chabot - Aphatie - Albanel


C'est aujourd'hui que Christine Albanel va remettre à Arlette Chabot et Jean-Michel Apathie le prix Roland Dorgelès rue de Valois. Cette récompense éponyme créée en 1996, par celui qui fut président de l'Association des écrivains combattants, elle est attribuée, en partenariat avec le ministère de la Culture à deux personnes oeuvrant dans le domaine de l'audiovisuel.

Oui, d'accord, mais pourquoi pas Jean-Marc Morandini et Dechavanne ? Simplement parce qu'ils ne se sont pas distingués à travers leur attachement à la langue française et sa qualité intrinsèque.


Ainsi, Mme Chabot recevra le prix dans la catégorie télévision et M. Aphatie pour la section radio, aujourd'hui même à 12 h. Vingt candidats avaient été retenus pour ce prix. L'association est actuellement présidée par Michel Tauriac, et compte plus de 500 personnalités du monde littéraire.