La Manche ouvre la première route littéraire Victor Hugo de France

Clément Solym - 26.03.2019

Patrimoine et éducation - Patrimoine - Victor Hugo - Manche route littéraire - Victor Hugo Manche


Insatiable, Victor Hugo a voyagé tout au long de sa vie, s’inspirant des paysages et de rencontres pour façonner ses œuvres. Et la Manche n’y a pas fait exception, étant présente de nombreuses fois dans les écrits de l’auteur. Le Département, conscient de cette richesse culturelle, a souhaité rendre hommage à l’écrivain, en s’appuyant sur son œuvre pour valoriser le patrimoine géographique et culturel manchois, sous forme d’une « route littéraire ». 


©DDaguier-CD50

 
Après des mois de recherches dirigées par Gérard Pouchain, universitaire spécialiste de Victor Hugo, Marc Lefèvre, Président du Conseil départemental de la Manche a annoncé la création de la route Victor Hugo dans la Manche ce lundi 25 mars, à la Maison Victor Hugo de Paris. 

Neuf bornes explicatives seront réparties sur le territoire, présentant le voyage de Victor Hugo datant de 1836. Le lancement officiel de cette route se fera le 24 juin 2019, soit 183 ans après la première visite de l’auteur sur le territoire, qui débuta un 23 juin.
 
Le voyage aura toujours accompagné Victor Hugo tout au long de sa vie. Petit-fils d’un capitaine de navire, il suit son père, futur général, lors de ses affectations de garnison en garnison. Jeune adulte, il entreprend en 1825 un voyage à Reims pour assister au sacre de Charles X, puis dans les Alpes et en Suisse.
 

C'est pas l'homme qui prend la Manche c'est la Manche qui fait l'homme... tatatata


À partir de 1834, il découvre la France chaque été : de Louviers à Évreux, puis à Brest et sur les bords de Loire, et en Normandie sur la rive droite de la Seine lors d’un voyage romantique. C’est en 1836, au côté de sa maîtresse, Juliette Drouet, et accompagné du peintre Célestin Nanteuil, que cet inlassable aventurier contemple et décrit les villes et les paysages de la Manche qu'il traverse. Par courrier, il fait part de ses impressions à Adèle, sa femme, restée à Paris.

En décembre 1851, le coup d’État de Louis- Napoléon Bonaparte qui bannit Victor Hugo de France, contraindra le poète à fuir à Bruxelles, puis à un exil anglo-normand en 1852. Le séjour du proscrit dans les îles de Jersey et de Guernesey va durer dix-neuf années.

De retour en France en 1870, il continuera de voyager au Luxembourg, retournera se reposer à Guernesey, avant de revenir à Paris jusqu’à ses derniers jours.
 

La première route Victor Hugo en France


Marc Lefèvre, Président du Conseil départemental de la Manche souligne : « Notre département figure parmi les premiers grands séjours du poète, dès 1836. Il voulait voir ce que la Manche avait de plus remarquable. Ses courriers sont pour nous une belle invitation au voyage et une formidable déclaration d’amour à la France. Avec cet itinéraire, le Département de la Manche crée ainsi la première route Victor Hugo de France. Cela permettra de rendre encore plus dynamique notre territoire en rendant hommage au poète symbole de la littérature française. »

Une application gratuite, sous iOS et Android, ainsi que Windows Phone a également été développée. Elle est destinée à offrir différents services innovants sur le département (transports, agenda d'évènements, parcours thématiques...), des bornes numériques vont enrichir le territoire d’informations sur le périple de l’écrivain sous forme textuelle et iconographique. 

Pour ce projet, les données seront traduites en anglais, et pour favoriser l’accessibilité à un public malvoyant, les textes de l’auteur seront également disponibles au format audio. 
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.