La pêche à la baleine racontée sur de rares parchemins japonais du XIXe siècle

Camille Cado - 28.01.2020

Patrimoine et éducation - A l'international - art japonais patrimoine - parchemins japonais - bibliothèque Hamilton Hawai


La bibliothèque Hamilton de l’Université d’Hawaï située à Mānoa (Honolulu) est la plus grande bibliothèque de recherche de l'archipel. L'institution a récemment reçu 2 remarquables parchemins japonais datant du XIXe siècle. Ces œuvres d'art, peintes à la main, illustrent le déroulement d'une tradition bien connue du pays asiatique, la pêche baleinière.

crédit : Université d’Hawaï (Mānoa)

Deborah Rudolf, veuve de John Harvard Hawley qui était lui-même fils de Frank Hawley, journaliste anglais et grand collectionneur, a fait don de ces précieuses pièces à l'institution. Les parchemins, qui auraient été créés en 1819 au Japon, reprennent les différentes étapes de la chasse à la baleine, comme elle se déroulait pendant l'époque d'Edo (1600-1866).

Ces rouleaux très colorés mesurent plus de 10 mètres de long. On y retrouve des navires utilisés pour la pêche à la baleine appelés aussi baleiniers, des scènes de célébrations après la chasse, des banquets ainsi que des paysages.
 
crédit : Université d’Hawaï (Mānoa)
 
Ces nouvelles pièces viendront enrichir le vaste catalogue asiatique de la bibliothèque et plus précisément la collection Sakamaki / Hawley, qui comprend déjà plus de 5000 documents. Parmi lesquels : des cartes, des parchemins, des manuscrits ou encore des estampes. Pour les pièces les plus anciennes, elles datent des années 1400. 

La majorité de ces documents proviennent des îles Ryūkyū ou d’Okinawa et ont été collectés par Frank Hawley (1906-1961) qui a vécu 30 ans au Japon. À sa mort, la collection a été rachetée par l’un de ses amis, le professeur Shunzō Sakamaki. Elle a été complétée avec ses propres trouvailles avant d'être acquise par l'institution.
 

« Ce don participe considérablement à consolider la bibliothèque d’Hamilton de Mānoa en tant que ressource au niveau mondial pour l'étude de l'histoire et plus largement de la culture du Japon et de la préfecture d'Okinawa » a tenu à souligner Clem Guthro, bibliothécaire universitaire.


crédit : Université d’Hawaï (Mānoa)

 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.