La révolution numérique de l'Institut français

Clément Solym - 18.03.2012

Patrimoine et éducation - A l'international - institut français - IF Verso - culturethèque


Opérateur du ministère des Affaires étrangères et européennes, l'Institut français promeut l'action culturelle française en dehors de l'hexagone. A l'heure du 2.0, il livre à destination de ses centres et du réseau de l'Alliance française une bibliothèque en ligne et un réseau social de la traduction. Plateforme voulant recenser tous les ouvrages traduits depuis notre belle langue, IF Verso a été présenté à l'occasion du Salon du Livre 2012.



 

Plus qu'un annuaire, le site reprend l'interface des principaux réseaux sociaux à destination des traducteurs, universitaires et simples curieux. Recensement exhaustif des traductions, IF Verso propose à tous, moyennant inscription, d'interagir avec la base de données mise en place par le ministère des Affaires étrangères et le Plan traduire. Y compris de juger la qualité de la transposition dans les différents idiomes.

 

Toutes les versions en un clic

 

Les prochaines grandes étapes : mettre en place un processus de travail quant aux cessions de droit vers de nouvelles traductions et permettre de visualiser en un clic toutes les versions d'une œuvre.

IF Verso a d'ores et déjà été traduit en 40 langues.

 

Deuxième grand projet dévoilé par l'Institut : Culturethèque. Cette « extension des médiathèques françaises à l'étranger » est issue de la volonté de développer sur le net des instituts français virtuels. Bibliothèque numérique, ce Gallica multi-époques propose de répertorier le plus largement possible les contenus numériques culturels francophones en ligne avec la simplicité du moteur de recherche de toute bonne médiathèque. Vouée à ces dernières, la plateforme se veut un relais d'influence autant dans l'écrit que l'audiovisuel.

 

                                                                              Médiathèque 2.0

 

Exemple à l'appui, la recherche du terme « Caraïbes » renvoie à 402 contenus, principalement des livres, par catégorie, éditeurs, mais aussi des vidéos. Sans compter les audiobooks fournis par l'Harmathèque. Mention spéciale à France Télévisions qui a cédé une centaine d'heures de petits clips pour enfants, toujours dans cette optique de livrer une bibliothèque pour les internautes du monde souhaitant perfectionner leur français.

 

Et joue la carte du partage 2.0. Au niveau local, les membres pourront ajouter des actualités via podcasts, bandes-annonces ou encore agréger des contenus payants en plus de lister et géolocaliser les librairies. Seule limite, la législation relative à chaque pays. Conséquence logique, la méga bibliothèque ne sera pas accessible depuis la France. Opérationnelle au Royaume-Uni, Culturethèque sera prête en juin, déclinée elle aussi en 40 versions linguistiques.