La Russie interdit un livre d'entretiens avec Adolf Hitler

Clément Solym - 10.07.2008

Patrimoine et éducation - A l'international - Russie - livre - entretiens


Selon un rapport officiel russe, un livre d'histoire paru en 1953, écrit par un historien de l'époque, vient d'être frappé d'ostracisme par le pays. Sorte de biographie du chancelier allemand, Adolf Hitler, il comporte en effet des citations et des extraits insultants à l'égard des juifs et des Russes.

Des procureurs ont statué mardi sur le sort du livre 'Hitler's Table Talk: 1941-1944', écrit par Hugh Trevor-Roper. Ce dernier est un ensemble de conversations et d'entretiens privés avec le dictateur, où il évoque ses ennemis, ses aspirations et un vaste éventail de sujets, et que Martin Bornman avait enregistrés.

Le ministère public a estimé que certaines des déclarations du chef du parti nazi étaient injurieuses. En outre, elles comportaient un « caractère antislave et antisémite ». Le livre rejoindra une liste d'ouvrages mis à l'index dans le pays. Sa détention ou sa distribution en devient par conséquent illégale.

Trevor-Roper, fut professeur d'histoire à l'université d'Oxford. Il est décédé en 2003. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il a travaillé pour les services secrets anglais dans le renseignement et enquêta à la fin de la guerre sur les circonstances de la mort d'Hitler. En 1947, il publia d'ailleurs 'The Last Days of Hitler', traduit en français et qui retrace les 10 derniers jours du chancelier. Le film la Chute ne manquera pas de rappeler ce livre.