La santé des étudiants se dégrade selon la LMDE

Clément Solym - 06.11.2012

Patrimoine et éducation - Scolarité France - santé - étudiants - lmde


Une fois n'est pas coutume, c'est désormais une mutuelle, en l'occurrence la LMDE (1ère mutuelle étudiante) à attirer l'attention du gouvernement sur la dégradation de la santé des étudiants, rapporte l'AFP. Ce problème, habituellement soulevé par les syndicats étudiants, devient si prégnant qu'il devient urgent d'agir.

 

Dans son communiqué, la LMDE rappelle qu' « Entre hausse des frais obligatoires et stagnation des aides sociales, les étudiants sont de plus en plus contraints à faire des choix dans leur budget et la santé est devenue une variable d'ajustement ».

 

Selon la LMDE, « la moitié des étudiants vit avec moins de 400 euros par mois, et 80% n'ont pas accès au système d'aides sociales ». Et le renoncement aux soins serait de plus en plus courant. Ils étaient 23 % à être touchés par cette situation en 2005 alors qu'ils seraient maintenant 34 %.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.