Laforgue, Derniers vers, L'hiver qui vient

Clément Solym - 19.02.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Laforgue - Derniers - vers


Un peu de poésie avec un poète hélas encore trop discrètement plébiscité : Jules Laforgue (1860-1887). Je vous propose de relire une pièce extrait de son recueil intitulé Derniers vers (1887) : « L’hiver qui vient ».

L’œuvre de Laforgue constitue un pathétique témoignage de l’usage du symbolisme par une génération désabusée. Etre maladif, rongé par la tuberculose, ce « poète maudit » voit et décrit le monde « finissant » des années 80 comme une vaste métaphore, le symbole de son corps usé et souffrant.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.