Laïcité : un guide pour les enseignants distribué par l'Éducation nationale

Victor De Sepausy - 30.05.2018

Patrimoine et éducation - Scolarité France - laïcité enseignants école - Blanquer laïcité élèves - école France laïque


Le ministre de l’Éducation nationale entend faire de la laïcité un enjeu majeur dans les écoles. À compter de ce 30 mai, un petit livre est distribué dans les écoles de France, pour sensibiliser les enseignants à cette notion. Et on ne plaisante pas avec la laïcité...


#signalétique Lacaton et Vassal, école d'archi, Nantes
charlotte henard, CC BY SA 2.0
 

Après avoir répété que l’on ne négocie pas la loi, mais qu’un effort pédagogique peut la rendre plus compréhensible, Jean-Michel Blanquer souhaite verser dans la fermeté. Et par conséquent, rejeter les accommodements qui peuvent voir le jour. 

Mais alors, entre guide et vade-mecum, qu’y trouvera-t-on ? D’abord, les bases d’une « référence commune à tous les établissements de France ». De sorte que chacun puisse disposer d’une orientation et d’une ligne directrice, pour « promouvoir la laïcité », explique le ministre à l’Express.

Et ceux qui oseraient se souvenir que Najat Vallaud-Belkacem avait elle-même fait diffuser un guide similaire en décembre 2014, le ministre répond que le sien offre une « version plus développée, plus pratique et aussi peut-être plus.... volontariste ».
 
D’autant que les enseignants disposeront d’un service après-vente leur garantissant un lien avec les services idoines du ministère. En effet, le ministre veut « mettre à disposition de chaque professeur en France une adresse de saisine où on lui garantit une prise de contact du ministère dans les vingt-quatre heures en cas de signalement d’un problème relatif à la laïcité ».
 

Au menu de ce guide, des éléments très concrets : les certificats médicaux « de complaisance », qui permettraient d’esquiver en réalité pour des questions religieuses, des cours de natation. Ou encore l’incivilité qui consisterait à ne pas serrer la main d’un collège, toujours sous prétexte religieux.

On parle également d’éducation à la sexualité : « Une information et une éducation à la sexualité sont dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d’au moins trois séances annuelles et par groupes d’âge homogène. Ces séances présentent une vision égalitaire des relations entre les femmes et les hommes. »

Ou encore, à la cantine, une différenciation entre les tables d’élèves qui mangent du porc et ceux qui n’en mangent pas. 
 

Les thématiques et développements émanent, apprend-on, d’un conseil des sages qui a produit ces 83 pages de documentation. Avec la perspective d’offrir aux enseignants le sentiment qu’ils ne sont pas isolés ni abandonnés par leur ministère de tutelle, le guide cherche avant tout à « ne rien laisser passer ».

Et le livret de souligner, justement qu’« un absentéisme sélectif pour des raisons religieuses ne saurait être accepté ». Rappeler la loi de 2004 n’est pas nécessairement une mauvaise idée. Mais les moyens semblent quelque peu en inadéquation avec les besoins...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.