Lamartine, Nouvelles méditations, Ischia

Clément Solym - 04.09.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Lamartine - nouvelles - méditations


Terminons la semaine avec une poésie d’Alphonse de Lamartine (1790-1869). Extraite des Nouvelles méditations poétiques (publiées en 1823), Ischia, composé de 96 vers, est le neuvième poème du recueil.

Lamartine séjourna dans l’île d’Ischia en octobre 19820 ; il venait de se marier et était attaché d’ambassade à Naples. Il décrit une belle nuit méditerranéenne, en baie de Naples, quand, tout à coup, il aperçoit une lumière sur une colline, tandis que se fait entendre une chanson : c’est une jeune femme qui appelle son amoureux en s’accompagnant sur la guitare.

Le souvenir de la jeune Napolitaine que Lamartine connut à Ischia lors d’un précédent séjour, huit ans auparavant, et qu’il évoquera plus tard sous le nom de Graziella, se mêle dans son esprit au bonheur présent.