Lamartine, Nouvelles méditations, Ischia

Clément Solym - 04.09.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Lamartine - nouvelles - méditations


Terminons la semaine avec une poésie d’Alphonse de Lamartine (1790-1869). Extraite des Nouvelles méditations poétiques (publiées en 1823), Ischia, composé de 96 vers, est le neuvième poème du recueil.

Lamartine séjourna dans l’île d’Ischia en octobre 19820 ; il venait de se marier et était attaché d’ambassade à Naples. Il décrit une belle nuit méditerranéenne, en baie de Naples, quand, tout à coup, il aperçoit une lumière sur une colline, tandis que se fait entendre une chanson : c’est une jeune femme qui appelle son amoureux en s’accompagnant sur la guitare.

Le souvenir de la jeune Napolitaine que Lamartine connut à Ischia lors d’un précédent séjour, huit ans auparavant, et qu’il évoquera plus tard sous le nom de Graziella, se mêle dans son esprit au bonheur présent.


Commentaires

merci pour cette analyse grin

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.