Lamartine, Nouvelles méditations, V, Le poète mourant

Clément Solym - 22.07.2009

Patrimoine et éducation - Ressources pédagogiques - Lamartine - poète - mourant


Continuons poétiquement cette belle semaine de juillet avec aujourd’hui un extrait de l’œuvre d’Alphonse de Lamartine (1790-1869). « Le poète mourant » est tiré des Nouvelles méditations poétiques (1823), recueil paru après le succès rencontré par les premières du genre en 1820.

Salué comme le maître de la jeune école romantique en 1820, après la parution de ses Méditations poétiques, Lamartine est d’abord un poète lyrique et la définition qu’il donne ici de sa mission vaut pour les autres poètes et s’accorde bien aussi avec les idées de Musset sur la poésie.